Tanit | représentations dans les arts

Représentations dans les arts

Dans le roman historique Salammbô publié en 1862 par Gustave Flaubert, le personnage imaginaire éponyme est une prêtresse de Tanit. Mathô, le personnage principal masculin, un mercenaire libyen rebelle en guerre avec Carthage, entre dans le temple de la déesse et vole son voile.

3/8 shekel, tête couronnée de Tanit portant bijoux, Zeugitane, Carthage, v. 218-202 av. J.C.

Dans la nouvelle de science-fiction d'Isaac Asimov parue en 1956, « The Dead Past », Arnold Potterley, professeur d'histoire ancienne, est obsédé par l'exonération des Carthaginois du sacrifice des enfants, et tente d'accéder au chronoscope, un dispositif qui permet l'observation directe les événements du passé. Finalement, l'obsession de Potterley avec le passé carthaginois a des effets considérables sur la société de nos jours.

Tanit est l'une des 1 038 femmes dont le nom figure sur le socle de l'œuvre contemporaine The Dinner Party de Judy Chicago. Elle y est associée à la déesse Ishtar, troisième convive de l'aile I de la table[19].

À la télévision, la série télévisée américaine Stargate SG-1 lui rend hommage en donnant son nom à un seigneur Goa'uld dont la première apparition se fait dans l'épisode 4 Destins croisés de la saison 4.

Dans d'autres langues
العربية: تانيت
asturianu: Tanit
беларуская: Таніт
català: Tanit
Cymraeg: Tanit
Deutsch: Tanit
English: Tanit
Esperanto: Tanit
español: Tanit
euskara: Tanit
suomi: Tanit
galego: Tanit
עברית: תנית
magyar: Tanit
Bahasa Indonesia: Tanit
italiano: Tanit
한국어: 타니트
Nederlands: Tanit
norsk: Tanit
polski: Tanit
português: Tanit
română: Tanit
русский: Танит
svenska: Tanit
українська: Таніт
中文: 塔尼特