Seine-Saint-Denis | politique et administration

Politique et administration

Bruno Le Roux, ici en 2012, conseiller général de 1992 à 1997, maire d'Épinay-sur-Seine de 1995 à 2001, député de 1997 à 2016, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale de 2012 à 2016, ministre de l'Intérieur de décembre 2016 à mars 2017.
Dominique Voynet (ici en 2005), sénatrice de 2004 à 2011, maire de Montreuil de 2008 à 2014.
Jean-Christophe Lagarde, ici en 2007, député depuis 2002, maire de Drancy de 2001 à 2017, président de l'UDI.
Patrick Braouezec, chef de file d'une nouvelle génération d'élus PCF (qu'il finit par quitter avant de le réintégrer en 2017), maire de Saint-Denis de 1991 à 2004, député de 1993 à 2012, président de Plaine Commune.

Évolution politique

La Seine-Saint-Denis est l'un des départements qui constituaient la « ceinture rouge » historique de Paris. C'était un fief historique de la gauche, et en particulier du parti communiste, qui contrôle encore, avec ses alliés du Front de gauche, plusieurs grandes mairies du département (Saint-Denis, Montreuil, Tremblay-en-France, La Courneuve…). Mais, alors qu'il avait atteint son zénith après les élections municipales de 1977 (28 communes sur 40) et législatives de 1978 (9 députés sur 9), il a subi, depuis lors, une érosion continue de son audience électorale (7 communes contrôlées par le Front de gauche en 2014, dont 6 pour le seul PCF, 2 députés du Front de gauche sur 12 en 2012, dont 1 pour le seul PCF). Après y avoir disposé de la majorité absolue de 1967 à 2001, le PCF a détenu la présidence du conseil général de la Seine-Saint-Denis jusqu'en mars 2008, avec des personnalités comme Georges Valbon[94].

Aux élections municipales de 2001, le centre a conquis Épinay-sur-Seine et Drancy, respectivement sur le Parti socialiste et le PCF, alors que le PS gagnait Pantin sur le PCF et Les Lilas sur l'UDF, les Verts L'Île-Saint-Denis sur le PCF[95].

La situation au sein de la gauche a également évolué, avec un renforcement de l'influence du Parti socialiste, prenant notamment appui sur les divisions et divergences d'approche des élus et organisations communistes dans le département, comme sur son évolution sociologique et l'aggravation de la situation sociale de nombreuses cités. Ce processus s'est concrétisé avec le gain de la présidence du conseil général par le socialiste Claude Bartolone en mars 2008[96],[97], et par la domination du PS en termes de représentation parlementaire aux élections sénatoriales de 2011 et législatives de 2012.

Les élections municipales et cantonales de 2008 ont confirmé cet ancrage à gauche, principalement au profit du PS et des Verts, les premiers faisant basculer Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Noisy-le-Sec et Pierrefitte-sur-Seine et les seconds Montreuil[98].

À l'issue des élections municipales de 2014, la droite et le centre détiennent pour la première fois la majorité des communes (21 sur 40) depuis la création du département, ce qui apparaît comme un bouleversement politique majeur. Si le PCF reprend Aubervilliers au PS et Montreuil aux écologistes, il perd ses fiefs du Blanc-Mesnil, de Bobigny et de Saint-Ouen au profit de la droite et du centre, de Bagnolet au profit du PS. Les socialistes et divers gauche perdent, quant à eux, Aulnay-sous-Bois, Livry-Gargan et Villepinte au profit de l'UMP. La droite élargit son implantation en emportant, de peu, la municipalité de Noisy-le-Grand aux dépens du PS lors d'élections municipales partielles en septembre 2015.

Lors des élections départementales de 2015, la gauche garde la majorité au conseil départemental de la Seine-Saint-Denis en remportant 12 cantons (7 pour l'alliance PS-EELV-PRG-MGC et 5 pour le Front de gauche) contre 9 pour la droite et le centre, le FN étant battu dans le seul canton où il avait pu se qualifier au second tour[99].

Lors des élections législatives et sénatoriales de 2017, le PS est en net recul (il perd l'ensemble de ses députés et ne conserve qu'un sénateur), au profit des formations politiques situées plus à gauche et plus à droite. Ainsi, sur le plan de la représentation parlementaire, le département compte, depuis 2017, 2 députés communistes, 5 députés de La France insoumise, 3 députés de La République en marche, 1 député de l'UDI et 1 député Les Républicains[100], ainsi que 2 sénateurs communistes, 1 sénateur socialiste, 1 sénateur UDI et 2 sénateurs LR[101].

Politique locale

Voir également:

Un grand nombre d'hommes politiques d'envergure nationale sont ou furent des élus de Seine-Saint-Denis.

Parmi ceux-ci, on peut ainsi citer, dans la liste des élus séquano-dionysiens ayant exercé des responsabilités ministérielles :

(Alain Calmat, comme Élisabeth Guigou et Dominique Voynet ont exercé des responsabilités ministérielles avant d'être élus en Seine-Saint-Denis.)

Liste des présidents du conseil général, puis du conseil départemental

Nom Dates du mandat Parti Qualité
Georges Valbon 1967 1982
PCF
Maire de Bobigny
Jean-Louis Mons 1982 1985
PCF
Maire de Noisy-le-Sec
Georges Valbon 1985 1993
PCF
Maire de Bobigny
Robert Clément 1993 2004
PCF
Maire de Romainville
Hervé Bramy 2004 2008
PCF
Adjoint au maire du Blanc-Mesnil
Claude Bartolone Claude Bartolone 2008 4 septembre 2012[102]
PS
Ancien ministre, député de la Seine-Saint-Denis,
Stéphane Troussel[103] Stéphane Troussel 4 septembre 2012 En cours
PS
Adjoint au maire de La Courneuve

Découpage administratif

La préfecture de la Seine-Saint-Denis se situe à Bobigny, chef-lieu du département. Le département comprend deux sous-préfectures, l'une à Saint-Denis, l'autre au Raincy.

Le département est composé de 3 arrondissements (Bobigny, Saint-Denis et Le Raincy), 21 cantons et 40 communes. La composition communale des arrondissements de Bobigny et du Raincy a été modifiée en 2017 pour tenir compte de celle des établissements publics territoriaux de la métropole du Grand Paris[104].

Arrondissement de Saint-Denis

  1. Aubervilliers
  2. La Courneuve
  3. Épinay-sur-Seine
  4. L'Île-Saint-Denis
  5. Pierrefitte-sur-Seine
  6. Saint-Denis (chef-lieu d'arrondissement et siège de l'EPT Plaine Commune)
  7. Saint-Ouen
  8. Stains
  9. Villetaneuse

Arrondissement de Bobigny

  1. Bagnolet
  2. Bobigny (chef-lieu du département et d'arrondissement)
  3. Bondy
  4. Les Lilas
  5. Montreuil
  6. Noisy-le-Sec
  7. Pantin
  8. Le Pré-Saint-Gervais
  9. Romainville (siège de l'EPT Est Ensemble)

Arrondissement du Raincy

  1. Aulnay-sous-Bois (siège de l'EPT Paris Terres d'Envol)
  2. Le Blanc-Mesnil
  3. Le Bourget
  4. Clichy-sous-Bois
  5. Coubron
  6. Drancy
  7. Dugny
  8. Gagny
  9. Gournay-sur-Marne
  10. Livry-Gargan
  11. Montfermeil
  12. Neuilly-Plaisance
  13. Neuilly-sur-Marne
  14. Noisy-le-Grand (siège de l'EPT Grand Paris - Grand Est)
  15. Les Pavillons-sous-Bois
  16. Le Raincy (chef-lieu d'arrondissement)
  17. Rosny-sous-Bois
  18. Sevran
  19. Tremblay-en-France
  20. Vaujours
  21. Villemomble
  22. Villepinte

Sur le plan électoral, le département est divisé en 12 circonscriptions législatives.

Communes et intercommunalités

Intercommunalités

Le département de la Seine-Saint-Denis comprenait, au début de l'année 2014, 5 communautés d'agglomération regroupant 26 communes sur les 40 du département. Ces communautés d'agglomération ont été dissoutes le 31 décembre 2015, en raison de la mise en place de la métropole du Grand Paris, le 1er janvier 2016.

Communauté d'agglomération de Clichy-sous-Bois Montfermeil 
communauté de communes créée par arrêté préfectoral du , transformée en communauté d’agglomération par arrêté préfectoral du , 56 771 habitants, 2 communes membres (Clichy-sous-Bois, Montfermeil).
Communauté d'agglomération Plaine Commune 
communauté de communes créée par arrêté préfectoral du , transformée en communauté d’agglomération par arrêté préfectoral du , 411 367 habitants, 9 communes membres (Aubervilliers, La Courneuve, Épinay-sur-Seine, Île-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse). Saint-Ouen a rejoint la communauté d'agglomération le 1er janvier 2013.
Communauté d'agglomération de l'aéroport du Bourget 
La Communauté de communes de l'aéroport du Bourget créée fin 2006 sous le nom de « Communauté de communes Drancy-Le Bourget », qui regroupait alors ces deux villes, et qui s'est étendue, au , à la ville de Dugny[105], a été transformée en communauté d'agglomération (92 813 habitants) à partir du [106].
Communauté d'agglomération Terres de France 
créée par arrêté préfectoral du et effective au , 119 343 habitants, 3 communes membres (Sevran, Villepinte, Tremblay-en-France). Elle s'est appelée « Communauté d'agglomération Plaine de France » jusqu'en .
Communauté d'agglomération Est Ensemble 
créée par arrêté préfectoral du 17 décembre 2009 et effective au 1er janvier 2010, 399 300 habitants, 9 communes membres (Bagnolet, Bobigny, Bondy, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Le Pré-Saint-Gervais, Romainville).


Dans le cadre de la métropole du Grand Paris, toutes les communes de la Seine-Saint-Denis sont insérées dans l'un des quatre établissements publics territoriaux (EPT) suivants :

  • T6 : établissement public territorial Plaine Commune, qui regroupe les neuf communes de l'ancienne communauté d'agglomération, et dont le siège est fixé par décret n° 2015-1659 du 11 décembre 2015 à Saint-Denis ; il est peuplé de 429 266 habitants en 2015.
  • T7 : établissement public territorial Paris Terres d'Envol, qui regroupe huit communes du nord-est du département (celles des anciennes communautés d'agglomération de l'aéroport du Bourget et Terres de France, ainsi qu'Aulnay-sous-Bois et Le Blanc-Mesnil), situées dans l'orbite des aéroports, et dont le siège est fixé par décret n° 2015-1660 du 11 décembre 2015 à Aulnay-sous-Bois ; il est peuplé de 357 568 habitants en 2015.
  • T8 : établissement public territorial Est Ensemble, qui regroupe les neuf communes de l'ancienne communauté d'agglomération, et dont le siège est fixé par décret n° 2015-1661 à Romainville ; il est peuplé de 412 972 habitants en 2015.
  • T9 : établissement public territorial Grand Paris - Grand Est regroupant quatorze communes de l'est et du sud-est du département (Clichy-sous-Bois, Coubron, Gagny, Gournay-sur-Marne, Livry-Gargan, Montfermeil, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Les Pavillons-sous-Bois, Le Raincy, Rosny-sous-Bois, Vaujours, Villemomble), dont le siège est fixé par décret n° 2015-1662 du 11 décembre 2015 à Noisy-le-Grand ; il est peuplé de 392 857 habitants en 2015.

Communes

Le tableau suivant donne la liste des communes de la Seine-Saint-Denis, en précisant leur code Insee, leur code postal principal, leur appartenance aux Établissements publics territoriaux de la métropole du Grand Paris depuis 2016, leur superficie et leur population.

Commune Code Insee Code Postal Intercommunalité Superficie (km2) Population (2015) Densité (hab./km2)
Aubervilliers 93001 93300 Plaine Commune +05,76 +083 782, +14 545,5
Aulnay-sous-Bois 93005 93600 Paris Terres d'Envol +16,2 +083 584, +05 159,5
Bagnolet 93006 93170 Est Ensemble +02,57 +035 881, +13 961,5
Le Blanc-Mesnil 93007 93150 Paris Terres d'Envol +08,05 +055 297, +06 869,2
Bobigny 93008 93000 Est Ensemble +06,77 +051 716, +07 639,
Bondy 93010 93140 Est Ensemble +05,47 +053 439, +09 769,5
Le Bourget 93013 93350 Paris Terres d'Envol +02,08 +016 239, +07 807,2
Clichy-sous-Bois 93014 93390 Grand Paris - Grand Est +03,95 +030 082, +07 615,7
Coubron 93015 93470 Grand Paris - Grand Est +04,14 +004 788, +01 156,5
La Courneuve 93027 93120 Plaine Commune +07,52 +041 733, +05 549,6
Drancy 93029 93700 Paris Terres d'Envol +07,76 +069 568, +08 964,9
Dugny 93030 93440 Paris Terres d'Envol +03,89 +010 505, +02 700,5
Épinay-sur-Seine 93031 93800 Plaine Commune +04,57 +054 840, +12 000,
Gagny 93032 93220 Grand Paris - Grand Est +06,83 +039 603, +05 798,4
Gournay-sur-Marne 93033 93460 Grand Paris - Grand Est +01,68 +006 852, +04 078,6
L'Île-Saint-Denis 93039 93450 Plaine Commune +01,77 +007 539, +04 259,3
Les Lilas 93045 93260 Est Ensemble +01,26 +022 964, +18 225,4
Livry-Gargan 93046 93190 Grand Paris - Grand Est +07,38 +044 415, +06 018,3
Montfermeil 93047 93370 Grand Paris - Grand Est +05,45 +025 725, +04 720,2
Montreuil 93048 93100 Est Ensemble +08,92 +106 691, +11 960,9
Neuilly-Plaisance 93049 93360 Grand Paris - Grand Est +03,42 +021 165, +06 188,6
Neuilly-sur-Marne 93050 93330 Grand Paris - Grand Est +06,86 +034 763, +05 067,5
Noisy-le-Grand 93051 93160 Grand Paris - Grand Est +12,95 +066 213, +05 113,
Noisy-le-Sec 93053 93130 Est Ensemble +05,04 +043 390, +08 609,1
Pantin 93055 93500 Est Ensemble +05,01 +055 180, +11 014,
Les Pavillons-sous-Bois 93057 93320 Grand Paris - Grand Est +02,92 +023 356, +07 998,6
Pierrefitte-sur-Seine 93059 93380 Plaine Commune +03,41 +029 629, +08 688,9
Le Pré-Saint-Gervais 93061 93310 Est Ensemble +00,7 +017 680, +25 257,1
Le Raincy 93062 93340 Grand Paris - Grand Est +02,24 +014 411, +06 433,5
Romainville 93063 93230 Est Ensemble +03,44 +026 031, +07 567,2
Rosny-sous-Bois 93064 93110 Grand Paris - Grand Est +05,91 +044 728, +07 768,2
Saint-Denis 93066 93200
93210
Plaine Commune +12,36 +111 103, +08 988,9
Saint-Ouen 93070 93400 Plaine Commune +04,31 +048 431, +11 236,9
Sevran 93071 93270 Paris Terres d'Envol +07,28 +050 480, +06 934,1
Stains 93072 93240 Plaine Commune +05,39 +039 551, +07 337,8
Tremblay-en-France 93073 93290 Paris Terres d'Envol +22,44 +035 381, +01 576,7
Vaujours 93074 93410 Grand Paris - Grand Est +03,78 +006 909, +01 827,8
Villemomble 93077 93250 Grand Paris - Grand Est +04,04 +029 847, +07 387,9
Villepinte 93078 93420 Paris Terres d'Envol +10,37 +036 514, +03 521,1
Villetaneuse 93079 93430 Plaine Commune +02,31 +012 658, +05 479,6
Dans d'autres langues
aragonés: Sena-Sant Denís
العربية: سين سان دوني
asturianu: Sena-Saint Denis
azərbaycanca: Sen-Sen-Deni
беларуская: Сен-Сен-Дэні
беларуская (тарашкевіца)‎: Сэн-Сэн-Дэні
български: Сен Сен Дени
فارسی: سن-سن-دنی
客家語/Hak-kâ-ngî: Seine-Saint-Denis
עברית: סן-סן-דני
հայերեն: Սեն Սեն Դենի
Bahasa Indonesia: Seine-Saint-Denis
қазақша: Сена-Сен-Дени
한국어: 센생드니주
lietuvių: Sena-Sen Deni
latviešu: Sēna-Sendenī
Bahasa Melayu: Seine-Saint-Denis
Plattdüütsch: Seine-Saint-Denis
Nederlands: Seine-Saint-Denis
norsk nynorsk: Seine-Saint-Denis
Kapampangan: Seine-Saint-Denis
português: Seine-Saint-Denis
русский: Сен-Сен-Дени
davvisámegiella: Seine-Saint-Denis
srpskohrvatski / српскохрватски: Seine-Saint-Denis
Simple English: Seine-Saint-Denis
slovenčina: Seine-Saint-Denis
slovenščina: Seine-Saint-Denis
српски / srpski: Сена-Сен Дени
українська: Сена-Сен-Дені
Tiếng Việt: Seine-Saint-Denis
Bân-lâm-gú: Seine-Saint-Denis