Seine-Saint-Denis | culture

Culture

Opéras, théâtres, cirque et cinémas

Le Théâtre André Malraux à Gagny.

La Seine-Saint-Denis dispose d'un important réseau de salles de spectacles accueillant notamment des représentations théâtrales. Elle est aussi, plus particulièrement, un département où existent plusieurs lieux de création reconnus. On retiendra :

L'École nationale des arts du cirque de Rosny-sous-Bois est un centre de formation dépendant du Centre national des arts du cirque.

Par ailleurs, en dehors de ces lieux de création, le département dispose de différents espaces culturels municipaux à rayonnement local, voire régional.

Depuis septembre 2007, la Maîtrise de Radio France a ouvert un second site à l'École Olympe de Gouges de Bondy. Le très haut niveau musical de cette chorale permet aux jeunes enfants de pouvoir acquérir une formation musicale complète.

Le département comporte également un réseau de 23 salles municipales ou associatives indépendantes de cinéma d'art et essai qui, à leur création, ont pallié la quasi-disparition des salles commerciales banales.

Plusieurs multiplexes se sont installés en Seine-Saint-Denis, notamment à Aulnay-sous-Bois, Épinay-sur-Seine, Noisy-le-Grand, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis et Tremblay-en-France.

La moitié des studios de cinéma français est implantée dans le département, souvent de longue date. Il s'agit des Studios d'Aubervilliers, de Transpaset à Saint-Ouen, de BUF Compagnie et d'Avalanche production à Pantin, des Studios Sets à Stains, des studios et laboratoires Éclair à Épinay-sur-Seine, des studios Pathé-Albatros à Montreuil et de la Cité du cinéma à Saint-Denis, inaugurée en septembre 2012, laquelle est, en outre un lieu de formation, d'exposition et de diffusion. S'y ajoutent des activités de doublage et d'animation, avec Média Dub et Attitude Studio à Aubervilliers, Titra film et Auditorium Jackson à Saint-Ouen, Dubbing Brothers à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Réseaux de bibliothèques et de médiathèques

Toutes les communes du département disposent d'au moins une bibliothèque ou médiathèque municipale. Les compétences de gestion et de création de ces bibliothèques et médiathèques avaient été transférées dans le cadre de certaines des intercommunalités qui existaient jusqu'au 31 décembre 2015.

  • Réseau de bibliothèques de Plaine Commune : l'ex-communauté d'agglomération gère depuis janvier 2005 les vingt-deux bibliothèques et les trois bibliobus qu'avaient créés les communes membres et a construit la médiathèque Ulysse, ouverte en 2011 dans le quartier Franc Moisin/Bel-Air de Saint-Denis[76].
  • Réseau de médiathèques de l'ex-communauté d'agglomération de l'aéroport du Bourget[77] : la communauté dispose d'une grande médiathèque centrale et de six médiathèques de proximité.
  • Réseau de bibliothèques d'Est Ensemble[78], qui gère les bibliothèques Denis-Diderot de Bondy, André-Malraux des Lilas, François-Mitterrand au Pré Saint-Gervais, Robert-Desnos et ses 4 annexes à Montreuil et Elsa-Triolet et ses deux annexes à Pantin.
  • Chaque commune possède son réseau de bibliothèques-médiathèques, certaines avec bibliobus.

Festivals, manifestations et vie associative

Plusieurs festivals artistiques et manifestations sportives importants sont organisés chaque année dans le département et le spectacle vivant est aussi présent par les arts du cirque notamment.

Les plus reconnus sont :


D'autres festivals et manifestations sont organisés dans le département, qui est riche d'une vie festive, culturelle, sociale et associative importante : associations artistiques, culturelles, cultuelles, sportives, humanitaires, collectifs citoyens, mais aussi réseaux de solidarités du secteur de l'économie sociale, systèmes d'échanges locaux (SEL), associations de consommateurs, associations et maisons de quartier, fêtes et manifestations municipales, et aussi dans le cadre des différentes fêtes et manifestations culturelles annuelles nationales.

Cultures urbaines

Carrefour de nombreuses influences, la Seine-Saint-Denis est reconnu comme le berceau des cultures urbaines en France. C'est au Fort d'Aubervilliers qu'a lieu en juillet 1984 le premier festival hip-hop (seconde édition en 1986), qui voit notamment s'affronter 16 équipes de breakdance venues des villes environnantes et favorise l'éclosion d'artistes comme Dee Nasty[80].

Dans d'autres langues
aragonés: Sena-Sant Denís
العربية: سين سان دوني
asturianu: Sena-Saint Denis
azərbaycanca: Sen-Sen-Deni
беларуская: Сен-Сен-Дэні
беларуская (тарашкевіца)‎: Сэн-Сэн-Дэні
български: Сен Сен Дени
فارسی: سن-سن-دنی
客家語/Hak-kâ-ngî: Seine-Saint-Denis
עברית: סן-סן-דני
հայերեն: Սեն Սեն Դենի
Bahasa Indonesia: Seine-Saint-Denis
қазақша: Сена-Сен-Дени
한국어: 센생드니주
lietuvių: Sena-Sen Deni
latviešu: Sēna-Sendenī
Bahasa Melayu: Seine-Saint-Denis
Plattdüütsch: Seine-Saint-Denis
Nederlands: Seine-Saint-Denis
norsk nynorsk: Seine-Saint-Denis
Kapampangan: Seine-Saint-Denis
português: Seine-Saint-Denis
русский: Сен-Сен-Дени
davvisámegiella: Seine-Saint-Denis
srpskohrvatski / српскохрватски: Seine-Saint-Denis
Simple English: Seine-Saint-Denis
slovenčina: Seine-Saint-Denis
slovenščina: Seine-Saint-Denis
српски / srpski: Сена-Сен Дени
українська: Сена-Сен-Дені
Tiếng Việt: Seine-Saint-Denis
Bân-lâm-gú: Seine-Saint-Denis