Laurus nobilis | utilisation

Utilisation

Feuilles de Laurier sauce à La Penne-sur-Huveaune
L'arbre

Alimentaire

Ses feuilles sont utilisées en cuisine pour leur arôme. En condiment, elles sont habituellement sèches et entrent dans la composition du bouquet garni, pour infusion ou cuisson dans la sauce. En Saintonge, la feuille est employée fraîche pour les courts-bouillons, matelotes ou ragoûts. Les Bédouins l'utilisent pour parfumer le café.

Les fleurs de Laurier-sauce séchées peuvent aussi être employées en infusion avec une cuillère de miel, et les baies séchées ont les mêmes propriétés culinaires que les feuilles ; elles sont préparées avec une râpe, de la même manière que la noix de muscade. Il est préférable d'en user avec modération, car la présence de lactones et d'alcaloïdes peut procurer un goût amer.

En Inde, plusieurs espèces différentes, au parfum plus ou moins proche du Laurier nobilis, sont utilisées en cuisine, sous le nom de laurier, souvent sans distinction entre elles. Il s'agit le plus souvent de Cinnamomum tamala. Le L. nobilis n'est jamais utilisé en cuisine traditionnelle, mais parfois dans des plats occidentaux ou adaptés.

Ornementale

Cet arbuste est aussi très cultivé pour l'ornementation, notamment pour l'art topiaire : la Belgique est connue pour ses pépinières spécialisées dans la culture de laurier noble. Hors des régions de climat méditerranéen, il peut être sensible au gel, et est souvent cultivé en bacs ; cependant certaines variétés, undulata notamment, se révèlent rustiques, et sont marcescentes ou repartent à partir de leur souche après une période de gel importante.

La branche de laurier-sauce était appréciée aussi comme ornement par les Romains qui confectionnaient des couronnes pour les vainqueurs : les « lauréats ».

Médicinale

La feuille de laurier-sauce s'emploie également pour traiter les crampes abdominales en infusion.

Le savon d'Alep est traditionnellement fabriqué avec de l'huile de baies ou de feuilles de laurier.

Comme répulsif

Au Maroc et en Tunisie, on frictionne les chevaux avec des feuilles fraîches afin d'en éloigner les mouches. On utilise également la feuille broyée en poudre pour lutter contre les fortes migraines : la poudre est alors prisée. Les feuilles du laurier-sauce contiennent du benzaldéhyde, de la pipéridine et du geraniol à une concentration de 50 ppm ; ces molécules sont toutes trois connues pour leurs qualités de répulsion des insectes[4].

Dans d'autres langues
Afrikaans: Lourierboom
العربية: غار (نبات)
asturianu: Laurus nobilis
azərbaycanca: Nəcib dəfnə
žemaitėška: Babka
Bikol Central: Laurus nobilis
български: Лавър
bosanski: Lovor
català: Llorer
corsu: Addoru
Cymraeg: Llawrwydden
Ελληνικά: Δάφνη (φυτό)
Esperanto: Nobla laŭro
español: Laurus nobilis
euskara: Ereinotz
فارسی: برگ بو
suomi: Laakeripuu
Nordfriisk: Echt loorbeer
Gaeilge: Labhras
galego: Loureiro
Gaelg: Laurys
עברית: ער אציל
hornjoserbsce: Prawy ławrjenc
magyar: Nemes babér
Bahasa Indonesia: Dafnah
italiano: Laurus nobilis
한국어: 월계수
Limburgs: Laurier
Ligure: Auföggio
македонски: Лавор
Nederlands: Laurier
norsk nynorsk: Laurbær
norsk: Laurbær
Nouormand: Louothi
occitan: Laurièr
Piemontèis: Laurus nobilis
português: Loureiro
română: Dafin
sardu: Laru
sicilianu: Laurus nobilis
srpskohrvatski / српскохрватски: Lovor
Simple English: Bay laurel
slovenčina: Vavrín pravý
slovenščina: Navadni lovor
српски / srpski: Ловор
svenska: Lager (växt)
Türkçe: Akdeniz defnesi
українська: Лавр благородний
vèneto: Doraro
Tiếng Việt: Nguyệt quế
中文: 月桂
粵語: 月桂