William Carey

Pour le courtisan anglais, voir William Carey (courtisan anglais)

William Carey
Image illustrative de l’article William Carey
Généralités
Date de naissance17 août 1761
Lieu de naissancePaulerspury, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Date de décès (à 72 ans)
Lieu de décèsSerampore Drapeau de l'Inde Inde
NationalitéAnglais
Pays de résidenceInde
Spiritualité
ReligionChristianisme évangélique
CourantBaptisme
ÉgliseÉglise baptiste
Fonctions
Service Missionnaire, orientalisme
Activité(s)Traducteur de bible, Fondateur du Serampore Theological College, Cofondateur de BMS World Mission
Autre(s) activité(s)Régisseur dans une plantation d'indigotier
Vie personnelle
Conjoint(e)Dorothy Plackett
Enfant(s)6

William Carey, né le 17 août 1761 à Paulerspury (Angleterre) et décédé le 9 juin 1834 à Serampore au Bengale-Occidental (Inde), est un missionnaire baptiste et orientaliste anglais de renom.

Cofondateur, à Londres, de la Baptist Missionary Society (vers 1792) Carey lui-même fut envoyé en 1793 au Bengale, alors sous le contrôle de l'East India Company', pour y répandre l'Évangile [1]. Y trouvant plus de liberté pour son travail Carey s'installa en 1800 à Serampore, comptoir colonial danois situé à une trentaine de kilomètres au nord de Calcutta.

Linguiste doué il étudia et acquit une grande maitrise de plusieurs langues indiennes, dont le sanskrit et le bengalî. En 1801 il publia la première traduction du Nouveau Testament en bengali. D'autres traductions du Nouveau Testament suivirent: en sanskrit (1808), marâthî (1811), panjâbî (1815), l'intégral de la Bible en bengali (1809) [2].

Tout en étant professeur de sanscrit à Calcutta (depuis 1801) et publiant grammaires et dictionnaires qui facilitèrent à ses contemporains l'étude des langues orientales, il fonda (1818) et fut le premier directeur du Serampore Theological College auquel, en 1828, Frédéric VI, roi du Danemark accorda une charte de fondation universitaire[3]. Tout au long du e siècle l'université fut une pépinière de missionnaires baptistes formés aux langues orientales. Les presses de Serampore publièrent des bibles dans toutes les grandes langues d'Asie.

Carey entreprit également avec Joshua Marshman la publication et la traduction du Itamayana, et en donna plusieurs volumes (1806-1810), mais il ne put l'achever.

Dans d'autres langues