Wicked (comédie musicale)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wicked.
Wicked
Image décrite ci-après
Affiche originale pour la comédie musicale à l'Orpheum Theatre à San Francisco

Titre originalWicked : The Untold Story Of The Witches of Oz
LivretWinnie Holzman
LyricsStephen Schwartz
MusiqueStephen Schwartz
Mise en scèneJoe Mantello
ChorégraphieWayne Cilento
DécorsEugene Lee
CostumesSusan Hilferty
LumièresKenneth Posner
ProductionMarc Platt, Jon B. Platt, David Stone
Universal Pictures, The Araca Group
Première
Gershwin Theatre, Broadway
Dernièrereprésentations en cours
Nb. de représentations5 754(au 30/07/2017) 4 567 à Londres (au 01/08/2017)
Langue d’origineAnglais
Pays d’origineDrapeau des États-Unis États-Unis

Wicked[1] est une comédie musicale américaine de Stephen Schwartz (paroles, musique) et Winnie Holzman (livret), créée le au George Gershwin Theatre de Broadway et jouée depuis le à l'Apollo Victoria Theatre du West End.

L'histoire s'inspire d'un roman de Gregory Maguire, Wicked: The Life and Times of the Wicked Witch of the West, reprenant les personnages créés par L. Frank Baum dans Le Magicien d'Oz, mais du point de vue des sorcières du pays d'Oz, avant que Dorothy ne débarque du Kansas.

La pièce fait de nombreuses références au film Le Magicien d'Oz (1939) avec Judy Garland.

Histoire

La Méchante Sorcière de l'Ouest, Elphaba, porte les stigmates de l'infamie de sa mère: une peau verte et des pouvoirs de sorcellerie. Rejetée par tous, y compris par son père gouverneur, elle supporte les humiliations avec courage en rêvant d'être purifiée par le Magicien d'Oz.

Elle partage sa chambre à l'université avec la belle et ambitieuse Galinda Upland (note: Upland signifie "montagne" ou "Hautes terres" en anglais). Leur amitié est cependant fragilisée par l'arrivée d'un prince charmant: Fiyero Tiggular.

Lors d'une visite dans la capitale du pays d'Oz, les deux filles découvrent que le Magicien n'est en réalité qu'un usurpateur sans aucun pouvoir magique. Le non-dit permet cependant au régime de demeurer en place. Alors que Glinda choisit de soutenir le régime, Elphaba et le Prince se révoltent et choisissent de faire éclater la vérité.

Acte I

Le spectacle s'ouvre sur une scène montrant les Ozians (peuple d'Oz) se réjouissant de la mort de la Sorcière de l'Ouest ("No One Mourns The Wicked"). Galinda arrive sur la scène dans une bulle volante. Elle raconte la naissance de la Sorcière de l'Ouest au moyen d'un flashback montrant la naissance de cette dernière durant lequel on apprend que sa mère trompait son père avec un inconnu qui lui faisait boire un élixir vert, d'où la couleur de peau de sa fille, Elphaba. Puis Galinda s'envole de nouveau dans sa bulle faisant part aux Ozians du départ du magicien et commence à partir quand un Ozian lui demande s'il est vrai que les deux sorcières furent amies. Les Ozians sous le choc de la question poussent un cri. Galinda, hésitante, répond que oui. Elle redescend de sa bulle et commence à raconter comment elle a connu la Sorcière de l'Ouest. Petit à petit, les Ozians s'éclipsent faisant place à des élèves de l'université de Shiz ("Dear Old Shiz"). Elphaba (la Sorcière de l'Ouest) surgit de nulle part alors que Galinda s'éclipse à son tour pour revenir chanter les dernières paroles de la chanson assise sur un chariot rempli de ses affaires personnelles alors qu'Elphaba commence à faire face aux autres élèves, apeurés par sa couleur de peau. Arrive alors Nessarose, la sœur d'Elphaba, handicapée en fauteuil roulant. Leur père arrive un présent à la main. La jeune fille l'ouvre et découvre des chaussures de diamants. Le père fait ses tendres au revoirs à sa fille avant de parler sèchement à Elphaba lui rappelant que la seule raison pour laquelle elle est à l'université est de veiller sur sa sœur handicapée. Madame Morrible, la directrice de l'université de Shiz arrive du fond de la scène et vient se présenter. Galinda, sans aucun scrupule, lui demande s'il serait possible qu'elle ait une chambre privée puis fait part à Madame Morrible de sa dissertation sur les baguette magiques que visiblement cette dernière n'a pas lu. À la suite de son possible refus dans la catégorie sorcellerie, Galinda s'en va retrouver ses amis. Elphaba se présente alors à Madame Morrible lui disant qu'elle n'a pas reçu de lettre lui assignant sa chambre. Voyant qu'elle ne l'a pas sur sa liste, Madame Morrible lui répond qu'elle va lui trouver une place dans une chambre. Pendant ce temps, Galinda discute avec ses amis qui la persuade de faire quelque chose face au désintéressement total de Madame Morrible pour sa dissertation. Alors que Madame Morrible demande à haute voix qui veut partager sa chambre avec Elphaba, Galinda l'interrompt en criant « Madame Morrible ». Cette dernière pris ce « Madame Morrible » pour un oui venant de la part de Galinda et les deux sorcières que tout oppose se retrouvent alors à partager la même chambre bien malgré elles. À la suite de cette annonce, Elphaba ne pouvant contrôler ses émotions, s'énerve faisant tourner sa sœur sur elle-même. Tous les élèves furent choqués par cette prestation, exceptée Madame Morrible qui proposa tout de suite à Elphaba de rentrer dans son programme de Sorcellerie, lui promettant monts et merveilles. Elphaba accepte. Madame Morrible s'en va alors, laissant la jeune sorcière rêver d'un avenir meilleur avec le Magicien d'Oz ("The Wizard and I").

Galinda apparaît sur la scène, lisant à voix haute une lettre destinée à ses parents. Elphaba fait de même. Les deux sorcières racontent à leurs parents leur mauvaise cohabitation et déverse leur haine l'une envers l'autre ("What is this feeling?"). La scène suivante se passe dans la classe du Dr Dillamond, un professeur mi-homme, mi-chèvre qui rencontre des difficultés à prononcer le nom de Galinda (il postillonne et bafouille). Tout le monde se moque de lui. Le professeur faisant mine de ne rien entendre, se dirige vers son tableau qu'il tourne alors que dessus est marqué à la craie « Les Animaux sont faits pour être vus, non écoutés ». Dr Dillamond, vexé, fait sortir les élèves. Seule Elphaba reste dans la classe afin de consoler le professeur. Ce dernier va lui révéler qu'il a de mauvais pressentiments et que quelque chose de mal va se passer à Oz ("Something Bad"). Alors qu'il s'apprête à révéler à Elphaba pourquoi certains animaux n'arrivent plus à parler, Madame Morrible fait irruption dans la classe, coupant court à la conversation.

En sortant de la salle de classe, Elphaba croise Fiyero, un prince charmant sans scrupule et fier de sa personne qui ne mettra pas longtemps à attirer l'attention de Galinda au détriment de Boq, un élève un peu naïf et influençable (et éperdument amoureux de Galinda). Le jeune Prince va vite mettre Shiz sens dessus-dessous en amenant les élèves à s'amuser plutôt que de travailler ("Dancing Through Life"). À la suite des conseils de Galinda, il propose aux étudiants de sortir faire la fête au Ozdust Ballroom. Boq, essayant d'inviter Galinda au bal, se fait manipuler par cette dernière qui lui demande de prendre pitié de la sœur d'Elphaba, Nessarose, en l'invitant à danser au bal. La jeune Nessarose, excitée d'avoir été invitée par Boq et pensant que ce dernier est amoureux d'elle, demande à Elphaba sa sœur de ne pas tout gâcher et de faire la paix avec Galinda. Elphaba, bien trop bonne et trop soucieuse du bonheur de sa sœur accepte sans se plaindre.

[Suite prochainement]

Dans d'autres langues
čeština: Wicked
suomi: Wicked
hrvatski: Wicked
日本語: ウィケッド
Nederlands: Wicked (musical)
português: Wicked (musical)
русский: Злая (мюзикл)
sicilianu: Wicked (musical)
Simple English: Wicked
slovenčina: Wicked (muzikál)
svenska: Wicked
українська: Зла (мюзикл)