Welcome to the Jungle (chanson)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Welcome to the Jungle.
Welcome to the Jungle
Single de Guns N' Roses
extrait de l'album Appetite for Destruction
Face A Welcome to the Jungle
Face B Whole Lotta Rosie (reprise live) (en Europe)

Mr. Brownstone (aux États-Unis)
Sortie
Enregistré
Durée 4:31 minutes
Genre Hard rock
Format vinyle 7" et 12", 12" picture disc, CD
Auteur Axl Rose
Compositeur Axl Rose, Slash
Producteur Mike Clink

Singles de Guns N' Roses

Welcome to the Jungle est une chanson du groupe de hard rock américain Guns N' Roses. Elle débute leur premier album Appetite for Destruction ainsi que leur Greatest Hits. Elle est l'un des plus grands succès commercial du groupe avec Sweet Child O' Mine et Paradise City. Elle a aussi été le deuxième single de l'album et la première vidéo du groupe.

La face B du single fut une reprise live de la chanson Whole Lotta Rosie d' AC/DC pour l'Europe et la chanson Mr. Brownstone pour les États-Unis.

L'histoire

Welcome to the Jungle a été écrite par Axl Rose, Slash, Duff McKagan, Izzy Stradlin et Steven Adler (celui-ci considère d'ailleurs cette chanson comme l'une des premières qu'ils ont écrites ensembles). Selon Rose, les paroles ont été inspirées par une rencontre d'un vieil homme noir SDF avec un ami, alors qu'ils faisaient de l'autostop pour New York. Essayant de les effrayer, il crie le fameux « You know where you are? You're in the jungle baby! You're gonna die! ». En concert, Axl le transformera en « You know where the f**k you are? You're in the jungle baby! You're gonna die! » pour introduire la chanson.

Cet incident a inspiré la plus grande partie de la chanson qui deviendra l'une des plus mémorables chanson du hard rock américain.

L'incident de New York a inspiré les paroles, la chanson a été écrite à Seattle, et les paroles décrivent la ville de Los Angeles. Dans une interview en 1988 avec le magazine Hit Parader, Axl Rose indique : « J'ai écrit ces paroles à Seattle. C'est une grande ville mais en même temps c'est petit par rapport à L.A. et les choses que vous allez y apprendre. Tout semble beaucoup plus rural là-bas. J'ai seulement écrit les choses comme elles me paraissaient. Si quelqu'un va dans cette ville et qu'il veut y trouver quelque chose, il le trouvera, qu'importe ce que c'est. »

La phrase « I wanna watch you bleed » était à la base une allusion à une chanson d' AC/DC, If You Want Blood (You've Got It) et à ces paroles « I want you to bleed for me », mais Axl Rose a changé les paroles environ une semaine avant l'enregistrement car la synchronisation semblait meilleure.

Les paroles « When you're high, you never, ever wanna come down, so down, so down, so down » font référence à leur usage de drogues. Leur directeur avait peur que l'un d'entre eux soit grillé avant qu'ils finissent la vidéo.

Musicalement, Slash décrit le développement de la chanson sur son autobiographie du même nom, Slash. Pendant que le groupe se reposait en essayant de monter le nouveau matériel, Axl s'est rappelé du riff que Slash a joué quand il vivait dans la cave de la maison de sa mère. Axl lui demanda de le jouer. Slash le joua et la bande établit rapidement les bases de la chanson pendant que Slash ajoutait de nouvelles parties à la guitare. Selon lui, la chanson a été composée en un peu moins de trois heures et a été arrangée pratiquement de la même manière que celle de la chanson qui figure sur l'album.