Warcraft II: Tides of Darkness

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un «  bon article ».
Warcraft II
Tides of Darkness
Image illustrative de l'article Warcraft II: Tides of Darkness

Éditeur PC - Mac OS

Blizzard Entertainment
Ubisoft (EU)
Saturn - PlayStation
Electronic Arts

Développeur PC - Mac OS

Blizzard Entertainment
Saturn - PlayStation
Climax Group


Date de sortie PC - Mac OS

Saturn - PlayStation
1997

Franchise Warcraft
Genre Stratégie temps réel
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Média CD-ROM
Contrôle Clavier, souris
Manette de jeu
Warcraft II
Beyond the Dark Portal
Image illustrative de l'article Warcraft II: Tides of Darkness

Éditeur PC - Mac OS

Blizzard Entertainment
Ubisoft (EU)
Saturn - PlayStation
Electronic Arts

Développeur PC - Mac OS

Cyberlore Studios
Saturn - PlayStation
Climax Group


Date de sortie PC - Mac OS
Franchise Warcraft
Genre Stratégie temps réel
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Média CD-ROM
Contrôle Clavier, souris
Manette de jeu

Warcraft II: Tides of Darkness est un jeu vidéo de stratégie en temps réel (STR) développé par Blizzard Entertainment. Les versions PC et Macintosh sont publiées en Amérique du Nord par Blizzard Entertainment en 1995 et en Europe par Ubisoft en 1996. Il est bien accueilli par les critiques l'année suivant sa sortie et connaît un grand succès commercial avec plus de 2 millions d'exemplaires vendus à ce jour.

Plus tard en 1996, Blizzard Entertainment publie une extension Warcraft II: Beyond the Dark Portal sur PC et Macintosh et en 1997 Electronic Arts édite une version regroupant le jeu original et son extension Warcraft II: The Dark Saga pour les consoles Sega Saturn et PlayStation. Warcraft II: Battle.net Edition regroupant le jeu original et son extension, permet de jouer sur la plate-forme multijoueur Battle.net créée par Blizzard Entertainment (et déjà utilisée pour Diablo et StarCraft) et sort en 1999, remplaçant la version PC fonctionnant sous MS-DOS par une version fonctionnant sous Windows.

À la suite du succès de Warcraft II: Tides of Darkness, Blizzard Entertainment publie StarCraft en 1998 qui reprend le système de jeu des deux premiers Warcraft mais en le transposant dans l'espace. Celui-ci et son extension StarCraft: Brood War restent à ce jour le jeu de stratégie sur PC le plus vendu au monde et contribuent fortement au développement de l' e-sport dans les années 2000. En 2002, la série est complétée par la sortie de Warcraft Warcraft III: Reign of Chaos qui connaît lui aussi un important succès critique et commercial.

Trame

Univers

Warcraft II: Tides of Darkness prend place dans le monde imaginaire de type médiéval-fantastique développé dans le premier opus de la série. L'histoire fait suite à la campagne des Orcs de Warcraft: Orcs and Humans qui retraçait l'invasion du royaume humain d' Azeroth par les Orcs venus du monde de Draenor et qui se terminait par la défaite des Humains et la destruction d' Azeroth [1], [2].

Tides of Darkness

Contexte

À la suite de la Première Guerre qui provoque la chute d' Azeroth et la destruction de la forteresse de Stormwind, les survivants guidés par Anduin Lothar prennent la fuite par la mer en direction du Royaume de Lordaeron [3]. Les Humains tentent alors de rallier les différentes nations et races peuplant la région comme les Hauts-Elfes et les Nains dans le but de former une coalition capable de repousser la horde [4]. De leur côté, les Orcs, bien que divisés par de nombreuses querelles intestines, ont décidé de suivre leur nouveau chef de guerre Orgrim Doomhammer à la poursuite des Humains et de partir au-delà des mers à la conquête du Royaume de Lordaeron [2], [4].

Scénario

L'invasion de Lordaeron par les Orcs est au départ un grand succès grâce notamment à l'aide du chef des Trolls, Zul'jin et des Ogres menés par Cho'Gall [3]. La horde parvient ainsi à détruire la forteresse de Stormwind avant de conquérir le Royaume des Hauts-Elfes de Quel'Thalas. Mais alors que la horde s'apprête à envahir le dernier bastion de l'Alliance qu'est la cité magique de Dalaran, le nécromancien Gul'dan quitte la horde avec ses troupes pour partir à la recherche du tombeau de Sargeras et Orgrim Doomhammer doit envoyer des troupes à sa recherche donnant ainsi à l'Alliance le temps qu'il lui manquait pour se regrouper. Dans la campagne des Orcs cela n'est pas suffisant et la horde parvient tout de même à prendre Dalaran et à conquérir Lordaeron mais dans la campagne des Humains la horde est repoussée jusqu'au portail d' Azeroth. Celui-ci est alors le lieu d'une ultime bataille lors de laquelle Orgrim Doomhammer parvient à tuer Anduin Lothar sans réussir à empêcher les Humains de détruire le portail [5], [6]. Seule la fin de la campagne des Humains s'inscrit dans la trame historique de la série et le scénario de Warcraft II: Beyond the Dark Portal considère que le portail a bien été détruit [7].

Beyond the Dark Portal

Contexte

Après la Deuxième Guerre et la destruction du portail, la forteresse de Nethergarde est construite près de l'emplacement de celui-ci afin de surveiller la faille reliant Azeroth au monde de Draenor. Les quelques Orcs restants en Azeroth ont été faits prisonniers et Draenor est à nouveau secoué par les incessantes querelles entre clans. Un des plus puissants Chaman orcs, Ner'zhul, cherche néanmoins à rétablir l'ordre et à rouvrir le portail pour regagner le monde des Humains.

Plusieurs années plus tard, le mage Khadgar détecte d'étranges émanations venant du portail et suspecte le fait que celui-ci puisse être rouvert. Il décide alors de prévenir l'Alliance.

Scénario

Dans le monde de Draenor, Ner'zhul s'allie avec Grom Hellscream et avec l'aide de son clan réussit à mater la rébellion et à récupérer un artefact qui lui permet de rouvrir le portail vers Azeroth. La horde parvient ensuite à détruire la forteresse de Nethergarde et lance une nouvelle invasion. Dans la campagne des Orcs, la horde menée par Ner'zhul parvient ensuite à conquérir Azeroth puis à retourner à Lordaeron pour détruire la cité des mages de Dalaran. Dans la campagne des Humains la horde est à nouveau repoussée de l'autre côté du portail par les forces de l'Alliance. S'attendant à de nouvelles attaques des Orcs, les Humains décident d'envoyer une armée constituée de leurs meilleurs éléments et menée par le magicien Khadgar à travers le portail dans le but de détruire le portail se trouvant sur Draenor. Ils prennent d'assaut la citadelle où siège Ner'zhul et Khadgar réussit à récupérer les artefacts volés par les Orcs dont il a besoin pour refermer le portail. Le portail vers Azeroth est détruit mais Khadgar et ses hommes restent coincés sur Draenor alors que celui-ci est secoué par de nombreuses secousses sismiques causées par l'ouverture de nouveaux portails par Ner'zhul.

Comme dans Warcraft II: Tides of Darkness seule la fin de la campagne des Humains s'inscrit dans la trame historique de la série et les épisodes suivants de la série considèrent que Khadgar et ses hommes ont réussi à détruire le portail sur Draenor [5], [8].

Dans d'autres langues