Ville nouvelle

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ville nouvelle (Angleterre).
Carte de La Nouvelle-Orléans en 1728.

Une ville nouvelle est une ville, ou un ensemble de communes, qui naît généralement d’une volonté politique, et qui se construit peu à peu sur un emplacement auparavant peu ou pas habité.

Ces projets permettent des modes d'aménagement nouveaux[1], souvent marqués par les réflexions sur la cité idéale à une époque donnée. Elles adoptent souvent un tracé régulier (en damier, en étoile…) ; les bâtiments publics, l'organisation des services et parfois les contraintes architecturales imposées aux constructeurs dénotent un programme social ou intellectuel. Le désir d'ordre s'inscrit dans le réel, dans la société humaine ; dans le tissu urbain s'incarnent alors des visées idéologiques, voire religieuses ou mystiques.

Après quelques décennies, la « ville nouvelle » perd son caractère de nouveauté, mais le centre historique de ces fondations originales reste le témoin d'une aventure humaine, ou d'un rêve personnel.

Certaines villes anciennes se sont aussi vu adjoindre des « villes neuves » (en réalité, des quartiers construits sur des terrains vierges ou libérés), comme à Nancy sous le duc Charles III, ou plus récemment à Grenoble.

Dans d'autres langues
العربية: مدينة مخططة
Deutsch: Planstadt
Bahasa Indonesia: Kota terencana
日本語: 計画都市
ქართული: ახალი ქალაქი
한국어: 신도시
Bahasa Melayu: Bandar baru
Nederlands: Geplande stad
português: Cidade planejada
Simple English: New town
српски / srpski: Нови градови
svenska: Planerad stad
Türkçe: Planlı şehir
中文: 新市鎮
粵語: 新市鎮