Ubi sunt

Ubi sunt est une locution latine signifiant « où sont(-ils) ». Elle est issue du latin « ubi sunt qui ante nos fuerunt? » signifiant « où sont passés ceux qui nous précédèrent ? ».

Par extension, l'ubi sunt désigne un thème littéraire où l'auteur s'interroge sur la survie des grands personnages du passé qui sont morts, thème présent en particulier au Moyen Âge.

Présentation

Le thème de l'ubi sunt est un thème bien représenté dans la littérature médiévale où l'auteur s'interroge sur la mort des grandes figures du passé. En s'interrogeant ainsi, l'auteur pose également la question de sa propre mort ainsi que celle du lecteur.

L'universitaire français Philippe Ménard décrit ainsi les thèmes de l'ubi sunt : « Toute-puissance de la mort, vanité de la vie en ce bas monde, survivance misérable dans la mémoire des hommes, et donc terrible dégradation affectant l'ensemble de l'humanité, tels sont les éléments caractéristiques de ce thème mélancolique[1]. »

Ce thème remonte à la Bible, en particulier dans le Livre de la sagesse où l'auteur offre une méditation désespérée sur la condition humaine en comparant la vie à un nuage qui s'éloigne. Ce thème se retrouve aussi chez Isaïe et Baruch, où chacun souligne que la brièveté de la vie comme la vacuité de la richesse et du pouvoir suggèrent qu'il faut délaisser le monde terrestre et se tourner vers Dieu[1].

Les figures médiévales les plus connues de l'ubi sunt seront par la suite Eustache Deschamps[1] et François Villon[2]. Cependant ce n'est plus tant l'idée chrétienne de se tourner vers Dieu qui prédomine, mais plutôt le désespoir et le sentiment du tragique et de l'absurde de la vie[1].

Dans d'autres langues
brezhoneg: Ubi sunt
català: Ubi sunt
Deutsch: Ubi sunt
English: Ubi sunt
español: Ubi sunt
galego: Ubi sunt?
italiano: Ubi sunt
polski: Ubi sunt
português: Ubi sunt
svenska: Ubi sunt
Türkçe: Ubi sunt