Tuba (instrument)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir tuba.
Deux tubas en fa

Le tuba est un instrument de musique appartenant à la famille des cuivres. Par la variété de ses tailles et de ses formes, il constitue une sous-famille [1] des cuivres.

Le mot « tuba » provient du latin et désignait à l'époque romaine une grande trompette incurvée (tuba curva) utilisée dans le contexte militaire [2].

Le terme générique « tuba » englobe aujourd'hui une grande diversité d'instruments distincts, dont les caractéristiques sont sensiblement différentes en fonction de paramètres liés à une facture instable depuis les débuts [2].

Historique

L'invention du tuba découle de celle du piston, qui révolutionne la facture des instruments de la famille des cuivres au premier tiers du e siècle. Vers 1835, Wieprecht, le directeur général des musiques militaires de Prusse, demande à l'ingénieur allemand Johann Gottfried Moritz [3] de travailler à l'élaboration d'un cuivre grave à pistons qui pourrait avoir un timbre plus homogène et puissant que celui des ophicléides et bassons russes. D'autre part, un autre facteur, W. Schuster élabore entre 1830 et 1835 un tuba à trois barillets. De nombreux facteurs contribueront ensuite à l'évolution de l'instrument.

Tuba de Wieprecht et Moritz

Parallèlement, Adolphe Sax travaille à améliorer le bugle, puis développe une gamme d'instruments, déclinée en sept tailles et tonalités différentes (du contrebasse en si au sopranino en mi), qu'il présente en 1844. Le succès de ses instruments est tel qu'ils sont connus sous le nom de " saxhorns", ou bugles/cuivres de Sax. Parallèlement aux saxhorns, Adolphe Sax a développé une autre famille d'instruments : les saxotrombas ou saxtrombas, tombés en désuétude, mais qui donneront aux gros cuivres leur forme oblongue moderne.

Gustave-Auguste Besson [4] (1820-1874), autre facteur parisien important, délocalise son activité à Londres en 1858, à la suite de nombreux procès avec Sax. Outre-Manche, son entreprise prend une part majeure dans le développement des brass bands, où le saxhorn basse évolue vers l' euphonium.

Actuellement plusieurs dénominations s'entrecroisent. Cela génère une certaine confusion et une réelle difficulté à comprendre les différences entre les diverses formes d'instruments. De nombreuses variations de termes sont usitées selon l'origine géographique, historique ou le point de vue de l'utilisateur. Aucun système normalisé ne permet à ce jour de satisfaire le plus grand nombre.

Aujourd'hui, on fabrique des tubas en fa, mi, ut et si.

Dans d'autres langues
Alemannisch: Tuba
العربية: توبا
Boarisch: Tuba
български: Туба
བོད་ཡིག: འཁྱིལ་ཆེན།
bosanski: Tuba
català: Tuba
čeština: Tuba
dansk: Tuba
Deutsch: Tuba
Ελληνικά: Τούμπα
English: Tuba
Esperanto: Tubjo
español: Tuba
eesti: Tuuba
euskara: Tuba
فارسی: توبا
suomi: Tuuba
Frysk: Tuba
Gaeilge: Tiúba
Gàidhlig: Tiùba
galego: Tuba
hrvatski: Tuba
Bahasa Indonesia: Tuba (alat musik)
日本語: チューバ
Kabɩyɛ: Tiibaa (Tuba)
қазақша: Туба
한국어: 튜바
Latina: Tuba
Limburgs: Tuba
lietuvių: Tūba
latviešu: Tuba
македонски: Туба
മലയാളം: ട്യൂബ
မြန်မာဘာသာ: ကျူဗာ
Nedersaksies: Tuba
Nederlands: Tuba (instrument)
norsk nynorsk: Tuba
norsk: Tuba
polski: Tuba
português: Tuba
Runa Simi: Tuwa
română: Tubă
русский: Туба
sicilianu: Bassu tuba
Scots: Tuba
srpskohrvatski / српскохрватски: Tuba
Simple English: Tuba
slovenščina: Tuba
српски / srpski: Туба
Seeltersk: Tuba
svenska: Tuba
ไทย: ทูบา
Tagalog: Pakakak
Türkçe: Tuba (çalgı)
українська: Туба
Tiếng Việt: Tuba
中文: 大号