Tribun de la plèbe

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tribun.

Dans la Rome antique, les tribuns de la plèbe sont les représentants de la plèbe, élus pour une durée d'un an par le concile plébéien[1].

Ils ne représentent pas la population dans son entier : la plèbe est le populus, c'est-à-dire les citoyens romains de toutes les classes sauf les patriciens. L'ensemble des moyens d'action passifs et actifs du tribun composent la tribunicia potestas, la puissance tribunitienne[2]. Ils ne disposent ni des pouvoirs, ni des attributs d'un magistrat dans son acception romaine puisqu'ils ne disposent pas de l'imperium ni du droit de prendre les auspices. Ils ne sont pas précédés de licteurs et siègent sur un banc (subsellium) et non sur un siège curule. Ils sont néanmoins habituellement caractérisés comme magistrats après que leurs moyens d'action, initialement issus de la plèbe, eurent été progressivement reconnus et étendus par le Sénat et le patriciat.

Dans d'autres langues
Afrikaans: Volkstribuun
azərbaycanca: Xalq tribunu
български: Трибун
čeština: Tribun lidu
Deutsch: Volkstribun
Esperanto: Pleba tribunuso
Bahasa Indonesia: Tribunus plebis
日本語: 護民官
Nederlands: Volkstribuun
português: Tribuno da plebe
Simple English: Tribune of the plebs
slovenčina: Tribún ľudu
українська: Народний трибун