Trevor Wishart

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wishart.
Trevor Wishart
Naissance (71 ans)
Leeds
Lieux de résidence York
Activité principale Compositeur, improvisateur vocal
Style Musique électroacoustique
Sonic Art
Activités annexes Professeur de composition
Lieux d'activité Université d'York, Université de Durham, Université d'Oxford
Formation Bachelor et Master of Arts, Ph.D. en composition
Site internet http://www.trevorwishart.co.uk/

Œuvres principales

Machine (1971), Journey into Space (1972), Red Bird (1973-77), Beach Singularity (1978), Menagerie (1979) VOX-Cycle (1980-88), Tongues of Fire (1993-94), Two Women (1998), Imago (2002), Globalalia (2003-2004), Fabulous Paris (2006) Encounters in the Republic of Heavens (2007-2012)

Trevor Wishart, né le à Leeds, est un compositeur anglais.

Il a commencé à composer des pièces instrumentales en utilisant les techniques stochastiques et mathématiques. Dans les années soixante, la mort de son père, qui travaillait dans une usine, lui fait prendre conscience de sa volonté d’exprimer des réalités plus concrètes à travers sa musique [1]. Il reste cependant toujours très proche de la question de la forme musicale [2]. Il écrit son mémoire d’études en 1969 au sujet de Xenakis à l’ université de Nottingham et termine son doctorat en composition en 1973 à l’ université d'York [3].

« Un problème que j’ai eu durant ma carrière musicale est le rejet par certains musiciens et musicologues de mes œuvres sous le prétexte que 'ce n’est pas de la musique'. Pour éviter de jouer sur les mots, j’ai donc intitulé ce livre On Sonic Art et vais répondre à la question de ce qu’est, et n’est pas, l’'art sonore'. On peut commencer par dire que l’art sonore inclut la musique et la musique électroacoustique. En même temps, en revanche, on va s’approcher de domaines qui ont été catégorisés distinctement comme le texte sonore et les effets sonores. L’attention y sera néanmoins concentrée sur la structure et la structuration des sons eux-mêmes [4]. »

— Trevor Wishart

Jusqu’à Red Bird

Il termine en 1971 la composition de Machine : An electronically-preserved dream, une pièce qui a des allures du Wochenende (1930) de Walther Ruttmann en ce qu’elle utilise et présente les sons industriels en un montage audio (bien que la pièce de Wishart utilise nettement plus la voix – celle des groupes d’ouvriers notamment –, une utilisation qui deviendra vite très caractéristique de sa musique) et qui peut être mise en parallèle avec le Presque Rien (no 1) ou le lever du jour au bord de la mer de Luc Ferrari, composé à la même époque, dans lequel Ferrari met en scène (de manière surréaliste [5]) le paysage sonore d’un village de pêcheurs le matin [6].

La technique compositionnelle de Wishart était alors (et est encore souvent) énormément basée sur l’improvisation et le matériau trouvé (ce qui permet un nouveau parallèle avec Ferrari) puis monté.

« Une grande partie du travail que j’ai fait avec l’ électroacoustique – parce qu’il n’y avait presque pas d’équipement, seulement des enregistreurs, principalement – a été de trouver des objets ou de demander à des gens de souffler dans des tubes d’échafaudages, toutes sortes de choses. Enregistrer des improvisations, que je structurais d’une certaine manière. Puis les éditer pour faire une pièce : j’appelle ça le 'montage musical' [7]. »

C’est encore le cas de Journey into Space, composée peu après Machine et diffusée avant (Journey into Space en 1972, Machine en 1973), puis de Red Bird (1978) qui clôt cette partie du travail de Wishart, basée sur la symbolique sonore.

« Je pense que les pièces se sont acheminées vers Red Bird, dans laquelle je cristallise l’idée d’utiliser les sons d’une manière mythologique. Donc, au lieu de dire 'ceci est le son de quelque chose', je pense 'ceci est le son de quelque chose qui représente probablement quelque chose d’autre, et je peux travailler avec ça dans une monde mythique de transformation sonore'. Red Bird distille cette idée et la développe aussi loin qu’elle pourrait aller de mon point de vue. Le changement est apparu après cela, quand je me suis plus intéressé à la transformation sonore comme une idée musicale formelle [8]. »

Dans d'autres langues
español: Trevor Wishart