Tomáš Rosický

Tomáš Rosický
Image illustrative de l'article Tomáš Rosický
Rosický avec Arsenal en 2016.
Biographie
Nationalité Drapeau : République tchèque Tchèque
Naissance (37 ans)
Lieu Prague ( Tchécoslovaquie)
Taille 1,79  m (5  10 )
Période pro. 1998- 2017
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1986- 1988 Drapeau : Tchécoslovaquie ČKD Kompresory Praha
1988- 1998 Drapeau : République tchèque Sparta Prague
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1998- 2001 Drapeau : République tchèque Sparta Prague 061 (12)
2001- 2006 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 189 (24)
2006- 2016 Drapeau : Angleterre Arsenal FC 247 (28)
2016- 2017 Drapeau : République tchèque Sparta Prague 013 0(1)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1997- 1998 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -17 ans 016 0(6)
1998- 1999 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -18 ans 009 0(3)
1999 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque espoirs 002 0(0)
2000- 2016 Drapeau : République tchèque République tchèque 105 (23)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 décembre 2017

Tomáš Rosický, né le à Prague ( République tchèque), était un ancien footballeur footballeur international tchèque qui évoluaitau poste de milieu de terrain.

Carrière

Formation au Sparta Prague

Formé au Sparta Prague, Tomáš Rosický commence sa carrière professionnelle en 1998 à 17 ans. Le club de la capitale tchèque remporte le championnat à deux reprises et Rosický devient le plus jeune joueur à être élu Joueur tchèque de l'année en 2001. Ses années dans la capitale li permettront de disputer la Ligue des champions (à 18 ans) et de devenir international à seulement 19 ans.

Borussia Dortmund

En janvier 2001, il signe au Borussia Dortmund et devient ainisi, à seulement 20 ans, le joueur étranger le plus cher du championnat allemand.A Dortmunt, il remporte la Bundesliga en 2002 et atteint la finale de la Coupe UEFA (perdue contre le Feyenoord Rotterdam 3-2). Durant ses six années en Allemagne, il prend part à 149 matchs de championnat (20 buts) et à 27 matchs européens (3 buts).

La réputation de Rosický grandit pendant son séjour en Allemagne mais durant la fin de celui-ci, le club a des difficultés financières. Bien qu'ils ne le désirent pas, les dirigeants du club sont forcés de vendre leur meilleurs joueurs. De nombreux clubs européens se montrent intéressés par le milieu tchèque et Rosický émet le désir de partir dès la fin de la saison 2005-2006.

Arsenal

Le , Tomáš Rosický signe un contrat « longue durée » avec Arsenal. Le montant du transfert est inconnu mais les médias parlent d'environ 6,8 millions de £ [1]. Il hérite alors du numéro 7, laissé vacant après le départ de Robert Pirès vers Villarreal quelques jours plus tôt.

Le , Tomáš Rosický fait ses débuts avec Arsenal lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions contre le Dinamo Zagreb. En septembre, il marque son premier but pour les Gunners sur le terrain de Hambourg SV en Ligue des champions et le , son premier but en Premier League contre Wigan Athletic.

Au début de 2007, Tomáš Rosický est sacré meilleur joueur tchèque de l'année pour la troisième fois de sa carrière.

Après un bon début de saison 2007-2008, Rosický se blesse grièvement en janvier 2008, manquant ainsi la fin de saison d'Arsenal ainsi que la phase finale de l' Euro 2008. À la suite de multiples complications et rechutes, il connaît une saison 2008-2009 blanche. Il ne dispute aucune rencontre officielle avec l'équipe londonienne.

Rosický fait son retour à la compétition le lors du match de Premier League contre Manchester City. Si Arsenal s'incline 4-2, il est impliqué sur les deux buts de son équipe : entré en jeu à la 53e minute, il adresse une passe à Robin van Persie pour l'égalisation (1-1) et marque son premier but de la saison en fin de match. De nouveau blessé, il est éloigné quelques semaines des terrains. Il fait son retour à la compétition le pour le compte de la 21e journée du championnat. Entré à la 64e minute, il marque le but égalisateur contre Everton dans le temps additionnel (2-2).

Le , Tomáš Rosický signe un nouveau contrat avec Arsenal, le club ne précisant pas la durée de celui-ci [2], [3], alors que la presse annonce une durée de deux ans [4].

Souvent blessé, il connaît des saisons blanches à Arsenal en ne jouant pas le moindre match en 2008/09 et en 2015/16. Il restera tout de même gravé dans les mémoires des supporters londoniens. En fin de contrat avec Arsenal, Arsène Wenger annonce que le joueur ne prolongera pas. [5]

Retour au Sparta Prague et fin de carrière

Seize ans après son départ, le joueur revient dans le club de son coeur le 30 août 2016 et s'engage pour 2 ans [6]. Mais une déchirure des fibres musculaires intervient quelques jours après sa signature et l'handicape pour la saison [7]. Il n'effectue qu'un match de Coupe d'Europe et de championnat cette saison là. Rétablit, il entame la saison 2017/2018 sous de meilleurs augures et marque en septembre 2017 contre Karviná son premier but depuis son retour praguois. Sans le savoir, il s'agira aussi, et surtout de son dernier but. En effet, n'estimant plus avoir un corps apte pour le haut niveau, il annonce sa retraite le 20 décembre 2016,juste avant la trêve hivernal et malgré six mois de contrat qui courts toujours.

En sélection

Tomáš Rosický fait ses débuts internationaux en 2000 contre la République d'Irlande. Il participe à l' Euro 2000, à l' Euro 2004 ainsi qu'à la Coupe du monde 2006 avec la République tchèque. Il brille lors des matches de qualification marquant de nombreux buts importants. Le joueur tchèque marque également le but de la victoire en barrages lors du match retour contre la Norvège (1-0), permettant à son pays de participer au Mondial allemand.

Lors de la Coupe du monde 2006, Rosický marque deux buts lors de la victoire tchèque contre les États-Unis le (3-0). Après les blessures des deux attaquants vedettes Jan Koller et Milan Baroš, Rosický est positionné en attaque. Cependant, la République tchèque quitte la compétition après les matches de poule.

Au début de la saison 2006-2007, Rosický hérite du brassard de capitaine en remplacement de Pavel Nedvěd.

Blessé, il ne peut participer au Championnat d'Europe 2008.

Tomáš Rosický fait partie des joueurs sélectionnés par Michal Bílek pour participer à l' Euro 2012 mais à la suite d'une blessure au tendon d'Achille durant le second match de groupe face à la Grèce, il ne peut participer au reste de la compétition [8]. Les Tchèques sont donc éliminés en quarts de finale face au Portugal (0-1) sans leur capitaine [9].

Il reste le joueur le plus jeune (19 ans à l'UEFA EURO 2000) et le plus âgé (35 ans à l'UEFA EURO 2016) à avoir représenter la République tchèque lors d'un Championnat d'Europe de l'UEFA mais n'aura disputé qu'une Coupe du monde en 2006.

Il fête sa dernière sélection à l'occasion d'un nul 2-2 contre la Croatie à l'UEFA EURO 2016. Il est le troisième tchèque le plus sélectionné de l'Histoire, derrière Čech (124) et Karel Poborský (118).


Dans d'autres langues
azərbaycanca: Tomaş Rositski
беларуская: Томаш Росіцкі
беларуская (тарашкевіца)‎: Томаш Росіцкі
български: Томаш Росицки
čeština: Tomáš Rosický
Ελληνικά: Τομάς Ροσίτσκι
Bahasa Indonesia: Tomáš Rosický
lietuvių: Tomáš Rosický
македонски: Томаш Росицки
Bahasa Melayu: Tomáš Rosický
Nederlands: Tomáš Rosický
norsk nynorsk: Tomáš Rosický
português: Tomáš Rosický
srpskohrvatski / српскохрватски: Tomáš Rosický
Simple English: Tomáš Rosický
slovenčina: Tomáš Rosický
slovenščina: Tomáš Rosický
српски / srpski: Tomaš Rosicki
українська: Томаш Росицький
Tiếng Việt: Tomáš Rosický
粵語: 路斯基