Theobald von Bethmann Hollweg

Theobald von Bethmann Hollweg
Illustration.
Fonctions
Chancelier impérial d'Allemagne
MonarqueGuillaume II
PrédécesseurBernhard von Bülow
SuccesseurGeorg Michaelis
Vice-président de Prusse
Ministre-présidentBernhard von Bülow
PrédécesseurJohannes von Miquel
SuccesseurClemens von Delbrück
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissanceHohenfinow (Confédération germanique)
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décèsHohenfinow (Allemagne)
NationalitéAllemande
ConjointMartha von Pfuel
ProfessionJuriste
Religionévangélique

Signature de Theobald von Bethmann Hollweg

Theobald von Bethmann Hollweg
Chanceliers d'Allemagne

Theobald Theodor Friedrich Alfred von Bethmann Hollweg (né le à Hohenfinow et mort le au même endroit) est un homme d'État allemand durant la période de l'Empire allemand.

Il commence sa carrière en tant que simple fonctionnaire, gravit les échelons avant d'atteindre la fonction de chancelier impérial entre 1909 et 1917.

Il a des idées libérales et est proche du parti progressiste allemand mais en tant que chancelier, il tente de gouverner au-dessus des partis en menant des politiques de conciliation entre les sociaux-démocrates et les conservateurs, tout d'abord la « politique des diagonales[citation 1] » puis la « paix des forteresses[citation 2] ». Cette attitude lui apporte certes quelques éloges des deux camps mais surtout des critiques.

Son rôle lors de l’éclatement de la Première Guerre mondiale est sujet à controverse.

Au début, en 1914 et 1915, il s'oppose à la politique d'annexion de la droite tout en poursuivant tout de même des objectifs de guerre ambitieux. À partir de 1916, il se montre favorable toutefois à la signature d'une motion de paix en tentant d'exploiter la position de force allemande.

En 1917, le conflit entre lui et les membres du Oberste Heeresleitung, le commandement de l'armée allemande, et Paul von Hindenburg et Erich Ludendorff, le pousse à la démission.

Ses valeurs éthiques et ses vues progressistes servent de lignes directrices par la suite à différents groupes comme le SeSiSo-Club ou à des mouvements de résistance au nazisme comme le cercle Solf et le cercle de Kreisau. Grâce à ses contacts avec le Parti social-démocrate d'Allemagne, il peut s'appuyer sur le soutien de la bourgeoisie[1].

Dans d'autres langues
srpskohrvatski / српскохрватски: Theobald von Bethmann Hollweg