The King of Fighters

The King of Fighters
Développeur SNK (anciennement SNK puis SNK Playmore)
Éditeur SNK (anciennement SNK puis SNK Playmore)
Genre Jeu de combat
Lancement 1994 : The King of Fighters '94

Plates-formes

The King of Fighters est une série de jeux de combat généralement en 2 dimensions de l'éditeur japonais SNK puis SNK Playmore, dont le premier épisode est sorti en arcade ainsi que sur la console créée par cette même compagnie, la Neo-Geo AES, en 1994 et par la suite adaptée sur de nombreuses plateformes.

Cette série est un crossover des jeux SNK les plus connus, Fatal Fury et Art of Fighting. Y figurent également des personnages de jeux plus anciens comme Ikari Warriors et Psycho Soldier, ainsi que de nouveaux participants, certains d'entre eux étant devenus par la suite très populaires comme Kyo Kusanagi.

The King of Fighters 2000 fut le dernier épisode de la saga créé entièrement par SNK qui se vit ensuite racheté par Playmore/Eolith. Peu d'employés restèrent. Ce rachat cristallisa les craintes des fans et fut à l'origine de bien des controverses tant au niveau symbolique (valeur emblématique de l'éditeur) qu'au niveau de la qualité des épisodes qui suivirent. Le nouvel éditeur avait beaucoup à prouver en succédant à une légende. Ce fut certainement un tournant pour la série qui ne l'a finalement pas empêchée de continuer.

Système de jeu

Avec The King of Fighters, SNK révolutionna le genre du jeu de combat en proposant au joueur de contrôler une équipe de trois combattants au lieu d'un seul habituellement, chaque participant entrant dans le combat après la défaite de son prédécesseur dans l'équipe. Ce concept fut repris de nombreuses fois par la suite, mais abandonné dans la dernière version Neo-Geo de la série, The King of Fighters 2003, au profit d'un système de Tag Battle, rompant avec le style des 9 épisodes précédents.

Les différents épisodes de la série utilisent bien évidemment des enchaînements de coups ( combos), ainsi qu'un système avancé de furies, marque de fabrique de Fatal Fury et Art of Fighting, et devenues un pré-requis pour tout jeu de combat depuis.

Un système de "striker" fut introduit dans The King of Fighters '99: Millennium Battle, permettant au joueur d'ajouter un quatrième personnage à son équipe, celui-ci pouvant intervenir au cours du combat pour surprendre l'adversaire, à la manière des aides de Marvel vs. Capcom. Ce système fut amélioré dans les éditions suivantes pour permettre l'exécution d'attaques combinant les forces de plusieurs combattants.