Territoire organisé des États-Unis

Dans l' histoire des États-Unis, un territoire organisé (organized territory) est un territoire pour lequel le Congrès américain a pris un Organic Act pour déterminer de manière formelle un système de gouvernement. De tels territoires peuvent être «  incorporés » ou non, sur le papier, mais il n'existe plus que des territoires non incorporés depuis que le Territoire d'Hawaï a été admis comme 50e État américain en 1959.

Mode de gouvernement

Les dispositions d'un organic act incluent typiquement l'établissement d'un Bill of rights, une déclaration des droits, pour le territoire, aussi bien que la structure tripartite du gouvernement. Un tel territoire est dit "organisé". Historiquement un territoire organisé diffère d'un État américain par le fait que l'organic act autorisait un gouvernement autonome limité, le territoire n'avait pas de constitution et l'autorité ultime sur ce territoire n'était pas détenue par le gouvernement territorial mais par le Congrès américain. Quelques territoires organisés actuels possèdent une constitution. Mais de telles constitutions sont distinctes des constitutions d'État dans le sens où elles ne qualifient pas le territoire à devenir un État de l'Union.

Dans d'autres langues