Sonja Henie

Sonja Henie
image illustrative de l’article Sonja Henie
Sonja Henie aux Jeux olympiques d'hiver de 1936
Biographie
NationalitéDrapeau de la Norvège Norvégienne
Date de naissance
Lieu de naissanceChristiania (Norvège)
Date de décès (à 57 ans)
Lieu de décèsVol Paris-Oslo
Parcours
Retraite1936

Sonja Henie est une patineuse artistique et une actrice norvégienne, née à Christiania le 8 avril 1912, décédée de leucémie le 12 octobre 1969 dans un vol Paris-Oslo. Elle fut trois fois championne olympique ; dix fois championne du monde, un record qui n'est toujours pas battu aujourd'hui. Elle était la fille de Wilhelm Henie, champion du monde de cyclisme sur piste en 1894.

Biographie

Sonja Henie en couverture d'un magazine, en 1937.

Née à Christiania, Sonja Henie est la fille de Wilhelm Henie, coureur cycliste et Selma Lochman-Nielsen Henie (1888–1961). Se montrant très tôt douée pour le patinage, elle est envoyée par son père parfaire sa technique de danseuse classique à Londres[1].

Sonja remporte le championnat norvégien de patinage artistique dès l'âge de 10 ans. Elle remporte l'or aux Jeux olympiques d'hiver de 1928, 1932 et 1936 au cours duquel elle fit le salut nazi, ce qui soulève une polémique au retour dans son pays[2]. Elle a déjà pris part aux Jeux olympiques d'hiver de 1924, terminant huitième sur huit concurrentes, à l'âge de onze ans. Durant cette performance, elle patine plusieurs fois vers le côté de la patinoire pour demander assistance à son entraîneur.

Aux Jeux suivants, elle n'a certainement plus besoin d'une telle aide. Elle gagne le premier de ses dix championnats du monde consécutifs en 1927, à l'âge de quatorze ans, et sa première médaille olympique l'année suivante, à quinze ans. Elle gagne également six championnats européens consécutifs, de 1931 à 1936[3].

Elle est la première à porter une jupe courte en compétition, à chausser des patins de couleur blanche, et à chorégraphier ses mouvements de danse pour chorégraphier ses éléments. Elle est également une joueuse de tennis accomplie[4].

Après les Jeux olympiques d'hiver de 1936 à Garmisch-Partenkirchen, elle se retire du monde amateur et commence une carrière professionnelle en tant que patineuse et actrice. Elle se produit principalement aux États-Unis, dans la revue "Hollywood Ice" d'Arthur Wirtz, mais fait des galas triomphaux en Norvège en 1953 et 1955. En 1939, elle publie son autobiographie, réimprimée dans une version révisée en 1954. En 1941, elle devient citoyenne américaine. Elle se retire du monde artistique en 1958 avec le film Hello, London. Elle devient une des femmes les plus riches du monde de son temps[réf. nécessaire].

Le centre d'art Henie-Onstad à Høvikodden.

Henie se marie à trois reprises, avec Dan Toppin, Winthrop Gardner, et finalement avec Niels Onstad. Ensemble, ils accumulent une large collection d'art moderne qui a servi à former la base pour le Centre d'art Henie-Onstad à Høvikodden, près d'Oslo.

Considérée comme la plus grande patineuse artistique de tous les temps[réf. nécessaire], elle est surnommée « la Reine de la glace », ou encore « la Pavlova de la glace »[5].La salle de réception du Chicago Stadium portait le nom la célèbre patineuse[6]..

Sonja Henie avec Karl Schäfer en 1932.

Henie meurt de leucémie en 1969, à bord d'un vol Paris-Oslo. Elle est enterrée (avec son mari) au sommet de la colline surplombant le Centre d'art Henie-Onstad.

Dans d'autres langues
العربية: سونيا هيني
asturianu: Sonja Henie
azərbaycanca: Sonya Heni
تۆرکجه: سونیا هنیه
башҡортса: Соня Хени
беларуская: Соня Хені
български: Соня Хени
català: Sonja Henie
čeština: Sonja Henie
Deutsch: Sonja Henie
English: Sonja Henie
Esperanto: Sonja Henie
español: Sonja Henie
euskara: Sonja Henie
فارسی: سونیا هنی
galego: Sonja Henie
עברית: סוניה הני
hrvatski: Sonja Henie
magyar: Sonja Henie
Bahasa Indonesia: Sonja Henie
italiano: Sonja Henie
한국어: 소냐 헤니
latviešu: Sonja Henije
Malagasy: Sonja Henie
Nederlands: Sonja Henie
norsk nynorsk: Sonja Henie
polski: Sonja Henie
português: Sonja Henie
română: Sonja Henie
русский: Хени, Соня
srpskohrvatski / српскохрватски: Sonja Henie
Simple English: Sonja Henie
slovenčina: Sonja Henie
slovenščina: Sonja Henie
српски / srpski: Соња Хени
svenska: Sonja Henie
Türkçe: Sonja Henie
українська: Соня Гені
Winaray: Sonja Henie