Sonata Arctica

Sonata Arctica
Description de cette image, également commentée ci-après
Sonata Arctica, sur scène en 2006.
Informations générales
Pays d'origineDrapeau de la Finlande Finlande
Genre musicalPower metal, metal symphonique, metal progressif
Années activesDepuis 1996
LabelsSpinefarm Records, Nuclear Blast Records
Site officielwww.sonataarctica.info
Composition du groupe
MembresTony Kakko
Elias Viljanen
Pasi Kauppinen
Henrik Klingenberg
Tommy Portimo
Anciens membresMikko Härkin
Pentti Peura
Janne Kivilahti
Jani Liimatainen
Marko Paasikoski
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Sonata Arctica.

Sonata Arctica est un groupe de power metal finlandais, originaire de Kemi, en Laponie et créé en 1996.

Initialement comme groupe de hard rock sous le nom de Tricky Beans, les membres décident de changer de nom pour Sonata Arctica à leur passage au power metal. Ils utilisent également quelques éléments de metal symphonique, puis, dans leurs derniers albums, quelques éléments de metal progressif[1]. La formation actuelle du groupe se compose du claviériste et interprète Tony Kakko, du guitariste Elias Viljanen, du bassiste Pasi Kauppinen, du claviériste Henrik Klingenberg, et du batteur Tommy Portimo.

En 2017, le groupe recense un total de neuf albums studio, leur dernier en date étant The Ninth Hour, sorti en .

Biographie

Formation et débuts (1996–1999)

La création du groupe se déroule en 1996 sous le nom de Tricky Beans. Il est composé de Tony Kakko au chant et aux claviers, de Tommy Portimo à la batterie, de Pentti Peura à la basse, ainsi que Jani Liimatainen et Marko Paasikoski aux guitares[2]. C'est sous ce nom que le groupe enregistre trois démos, Agre Pamppers et Friends Till the End en 1996, puis Peacemaker l'année suivante. Le groupe joue à deux reprises à Jyrki Sähkösirkus, une émission populaire en Finlande[2]. Après le départ de Paasikoski et de Peura et l'arrivée d'un bassiste, Janne Kivilahti, le groupe change son nom et devient les Tricky Means en 1998. Ils enregistrent une quatrième démo, Fullmoon, en 1999, un disque qui permet au groupe d'obtenir un contrat avec Spinefarm Records[2]. Tricky Means change alors son nom en Sonata Arctica.

Le premier single de Sonata Arctica, UnOpened, paraît le [3]. La chanson est promue sur la compilation Metalliliitto 1999[2]. Le sort l'album Ecliptica, il est bien accueilli, en Finlande comme dans d'autres pays comme le Japon[4]. Le groupe participe à deux albums-hommages après la sortie d’Ecliptica : l'un pour Helloween, où le groupe joue une reprise de I Want Out, l'autre pour Scorpions, où Sonata Arctica reprend Still Loving You[2]. Après la sortie de ce premier album, Mikko Härkin rejoint Sonata Arctica aux claviers, laissant la possibilité à Kakko de ne s'occuper que du chant.

Ecliptica et Silence (1999–2002)

En 2000, Sonata Arctica est choisi par Stratovarius pour l'accompagner avec Rhapsody dans une tournée européenne[5]. Après la sortie du mini-CD Successor, Kivilahti prend la décision de quitter le groupe. Marko Paasikoski est choisi pour le remplacer et ainsi rejoindre le groupe, cette fois-ci à la basse[2].

Sonata Arctica sont parmi les nommés des Emma Awards 2000 (l'équivalent des Victoires de la Musique en Finlande), dans la catégorie « Meilleur nouveau groupe », ils jouent deux fois en première partie d'Alice Cooper dans le cadre de leur tournée finlandaise en 2001[6]. Cette année-là, le second album du groupe, Silence sort, avec le single Wolf and Raven[7]. Cet album reçoit en octobre 2004 le statut de Disque d'Or en Finlande[6]. Fin 2001, Sonata Arctica joue en première partie de Gamma Ray, puis sort un album live, Songs of Silence Live In Tokyo, l'année suivante, suivi par un troisième album studio, Winterheart's Guild, en 2003, un album qui reçoit deux ans plus tard le statut de Disque d'Or[2]. Mikko Härkin quitte le groupe en 2002, après les tournées, laissant la tâche des claviers à Kakko et Jens Johansson lors de l'enregistrement de Winterheart's Guild. Le groupe part à la recherche d'un nouveau claviériste, et recrute Henrik Klingenberg en février 2003[2]. Winterheart's Guild rentre à la troisième place des hit-parades finlandais, restant cinq semaines consécutives dans le top 10[2]. Après cet album, le groupe signe un contrat avec Nuclear Blast Records.

De Reckoning Night à The Ninth Hour (depuis 2004)

En 2004, le groupe est nommé une seconde fois pour les Emma Awards, cette fois ci dans la catégorie « meilleur album de metal »[2]. Un quatrième album studio, Reckoning Night, sort en 2004, dont le single, Don't Say a Word, rentre à la première place des hit-parades finlandais, passant à la seconde place la semaine suivante, derrière le single de Children of Bodom[2]. L'album, se vendant à plus de 100 000 exemplaires à travers le monde, est certifié disque d'or début 2006[réf. nécessaire].

En mai 2007, le cinquième album studio du groupe, Unia, sort, avec le single Paid in Full[6]. En août 2007, il est annoncé que le guitariste Jani Liimatainen quitte le groupe, et qu'il est remplacé par Elias Viljanen[8]. L'album est un virage artistique total puisque les éléments caractéristiques du power métal (rythme rapide avec une batterie très porté sur la double pédale) disparaissent pour un métal plus progressif et symphonique. Tony Kakko le compositeur avoue qu'il a fait le tour du power métal et que si leur musique avait continué dans la même lignée que Reckoning Night, il aurait arrêté le groupe. Avec Unia Tony expérimente des sonorités vocales, des structures alambiqués, tout en ralentissant le tempo mais gardant des refrains mélodiques.

Le nouveau single The Last Amazing Grays paraît le en Finlande, accompagné d'une vidéo pour le morceau Flag in the Ground. Celui-ci est également commercialisé en Europe à partir du 18 septembre. The Days of Grays marque le prolongement de la tournure musicale prise avec Unia, avec néanmoins quelques anciens éléments de la première période du groupe[réf. nécessaire].

Le sort Stones Grow Her Name qui revient à des sonorités plus directes et efficaces sans toutefois renouer avec des morceaux speed. Le premier single est I Have a Right, qui surprend par son côté simpliste et pop-rock. Un clip est tourné pour l'occasion. Le groupe s'essaie même à de la « country-metal » avec Cinderblox, un morceau d'un style inhabituel. Le [réf. nécessaire], le bassiste et membre fondateur du groupe Marko Paasikoski décide de quitter à nouveau le groupe. Il est remplacé par Pasi Kauppinen.

Le groupe sort Pariah's Child le . Celui-ci regroupe, selon les dires des membres, des mélodies revenant au style originel basées en grande partie sur leur animal-totem : le loup[réf. nécessaire].

Le 7 octobre 2016, le groupe sort son neuvième album The Ninth Hour. Toujours dans l'optique de rassembler les anciens et les nouveaux fans, l'album mélange tous les styles de la discographie du groupe[réf. nécessaire].

Dans d'autres langues
aragonés: Sonata Arctica
Aymar aru: Sonata Arctica
azərbaycanca: Sonata Arctica
български: Соната Арктика
čeština: Sonata Arctica
Esperanto: Sonata Arctica
español: Sonata Arctica
hrvatski: Sonata Arctica
Bahasa Indonesia: Sonata Arctica
italiano: Sonata Arctica
Lëtzebuergesch: Sonata Arctica
lietuvių: Sonata Arctica
Nederlands: Sonata Arctica
português: Sonata Arctica
română: Sonata Arctica
русский: Sonata Arctica
Simple English: Sonata Arctica
slovenčina: Sonata Arctica
slovenščina: Sonata Arctica
српски / srpski: Соната Арктика
Türkçe: Sonata Arctica
українська: Sonata Arctica