Société nationale de radiodiffusion et de télévision

Société nationale de radiodiffusion et de télévision
logo de Société nationale de radiodiffusion et de télévision

Création
Dates clés Avril 2005
Forme juridique Société anonyme
Siège social Rabat
Drapeau du Maroc  Maroc
Direction Fayçal Laâraïchi (PDG)
Mohamed Ayad (DG)
Actionnaires État marocain (100 %)
Activité Audiovisuel
Effectif 2 300
Site web www.snrt.ma


La Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) est une société de participation marocaine, à vocation audiovisuelle, dont le capital est détenu à 100 % par l' État marocain. En 2007, le périmètre économique du groupe comprend plus de 12 sociétés.

La SNRT est un membre actif de l' Union Européenne de Radio-Télévision et un actionnaire de la chaîne d'information Euronews [1].

Histoire

La SNRT trouve son origine dans la fondation de Radio Maroc le , qui commence ses émissions le 13 avril de la même année. Son autorité de tutelle est alors l'Office Chérifien des Postes et Télégraphes.

Le , la Radiodiffusion Marocaine devient un établissement public doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière. Mais le elle réintègre l'administration.

Le , elle est rattachée à l'Administration centrale du Ministère de l'Information. Victime d'un certain immobilisme, et face à la libéralisation de l'audiovisuel marocain, la SNRT succède en dans ses moyens et ses attributions à la Radiodiffusion Télévision Marocaine (RTM) qui était une administration publique, afin de résister à la concurrence [2]. Depuis elle lance plusieurs initiatives. Ainsi elle modernise le matériel de la TVM [2].

Le , un médiateur apparaît, chargé de recevoir les doléances des téléspectateurs. La société lance son nouveau site internet en octobre 2006 [3].

Le , le portail de la SNRT subit une refonte, pour la première fois, il intègre de la radio en direct par la diffusion en flux ainsi que de la vidéo à la demande pour la télévision de rattrapage. Le , le groupe lance sa 8e chaîne, intitulée Tamazight, dédiée à la promotion et la préservation de la culture amazighe [4].

Dans d'autres langues