Sicile

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sicile (homonymie).
Sicile
Blason de Sicile
Héraldique
Drapeau de Sicile
Drapeau
Administration
PaysDrapeau de l'Italie Italie
Chef-lieuPalerme
Provinces6 Libres consortiums municipaux et 3 Villes métropolitaines
Communes390
PrésidentNello Musumeci (alliance droite et extrême droite)
2017-
NUTS 1ITG (Italie insulaire)
ISO 3166-2IT-82
Démographie
Population5 032 818 hab. (30/09/2017)
Densité196 hab./km2
Géographie
Superficie2 570 900 ha = 25 709 km2 [1]
Localisation
Localisation de Sicile
Liens
Site webpti.regione.sicilia.it

La Sicile (Sicilia [siˈtʃiːlja] en italien et en sicilien) est une région autonome d'Italie. L'île homonyme, qui compose cette région à 98 %, est la plus grande île de la mer Méditerranée. Son chef-lieu est Palerme. La langue officielle est l'italien, mais elle a sa propre langue parlée et écrite. C'est la région la plus étendue de l'Italie et son territoire est constitué de neuf anciennes provinces à leur tour partagées en 390 municipalités. Elle est également la seule région italienne à compter deux des dix villes les plus peuplées du pays : Palerme et Catane. Le drapeau de la Sicile, la gorgone à trois jambes (Trinacria), représente les trois pointes de l'île, pointe ouest de Trapani-Marsala, pointe nord-est de Messine et pointe sud-est de Syracuse.

Géographie

Situation

Image satellite de la Sicile durant une éruption de l'Etna en 2002.

La Sicile est une île d'Italie bordée au nord par la mer Tyrrhénienne et située à l'ouest-sud-ouest de la Calabre méridionale. Au nord-est de l'île et à une trentaine de kilomètres de la côte, se situent les îles Éoliennes, qui constituent un archipel volcanique. Parmi elles, on remarquera l'île de Stromboli, connue pour son fameux volcan, et qui se trouve à 61 kilomètres au nord de la localité de Milazzo. La Sicile est séparée de la péninsule par le détroit de Messine, large d'un peu plus de 3 kilomètres. Elle est aussi baignée à l'est par la mer Ionienne. À 86 km au sud-sud-ouest de la localité de Cava d'Aliga (Libre consortium municipal de Raguse) se situe l'île de Malte. Enfin, à 144 kilomètres à l'ouest-sud-ouest de l'extrémité occidentale de la Sicile se trouve la Tunisie, séparée de la grande île italienne par le canal de Sicile.

Géographie physique

Le relief de l'île est souvent montagneux, en particulier au nord avec les monts Péloritains, Nébrodes et Madonies, prolongements des Apennins. Le centre et le sud sont composés de collines. Il existe de rares plaines, notamment la plaine de Catane et la Conca d'Oro.

Rocca Novara, aussi appelé Rocca Salvatesta, Monts Péloritains.
Détroit de Messine, vu de mont Dinnammare, Monts Péloritains.

Localisée à la rencontre de la plaque eurasienne et de la plaque africaine, la Sicile est célèbre pour ses volcans, notamment l'Etna, point culminant de l'île à 3330 mètres. Mais d'autres cratères se rencontrent aussi au nord-est, dans les îles Éoliennes : ce sont le Stromboli et le Vulcano. La Sicile est également exposée aux tremblements de terre, comme à Messine en 1908 ou dans la vallée du Belice en 1968. Le réseau hydrographique est constitué de petits fleuves et de cours d'eau pérennes.

Fleuves et lacs

Le papyrus du fleuve Ciane.

Les fleuves siciliens sont tous de débit et d'étendue limités. Les cours d'eau Apennins au nord sont appelés fiumare, et sont à caractère torrentiel, sauf en été où ils sont presque perpétuellement à sec. Les seules rivières qui atteignent une taille appréciable sont l'Imera méridionale, la plus longue de l'île, et le Simeto, celui-ci ayant le bassin hydrographique le plus étendu. Le fleuve Simeto est aussi connu pour la découverte de l'ambre minéral (simetina). Se jettent dans la mer Ionienne le Simeto, l'Alcantara, l'Agrò, le Ciane et l'Anapo ; dans la mer Tyrrhénienne l'Imera septentrionale et le Torto et dans le canal de Sicile le Platani, l'Imera méridionale (ou Salso) et le Belice. À l'exception du lac de Pergusa et du lac de Lentini (semi-artificiel), la Sicile ne comporte pas de lacs naturels[2].

Volcans

Éruption du Stromboli.

À cause de sa position, la région et les îles avoisinantes sont concernées par une intense activité volcanique. Les volcans les plus importants sont : Etna, Stromboli et Vulcano. Ils ont la singularité d'appartenir à trois typologies différentes : éruptions de laves basaltiques entrecoupées de périodes de calme, pour la première typologie ; éruptions continues et fontaines de lave, pour la seconde, dont les caractéristiques ont été prises comme un modèle typologique par des scientifiques dans le domaine, qui ont forgé l'expression type strombolienne pour désigner les activités similaires des volcans terrestres ; enfin typologie de type explosive ou plinienne pour la troisième, caractérisée par de longues périodes de calme apparent et des éruptions violentes.

Climat

Située au sud de la péninsule italienne, l'île bénéficie d'un climat méditerranéen, aux hivers doux et humides et aux étés chauds et très secs. Au printemps les paysages sont verts et fleuris tandis qu'en été le manque d'eau les rend jaunes et sans fleurs. L'aridité est marquée dans le sud, directement atteint par le sirocco. La Sicile souffre d'ailleurs d'un déficit chronique en eau certaines années en été, occasionnant régulièrement des pénuries et des coupures sur l'île.

La Sicile possède une grande diversité climatique du fait de son relief. Sur la côte en été, à Palerme par exemple, le mercure ne descend jamais en dessous des 20 °C la nuit et peut grimper à 35 °C en journée. En hiver, au sommet de l'Etna, il peut faire -3 °C, où les précipitations au sommet sont sous forme de neige, mais sur la côte (toujours à Palerme pour exemple), il peut y faire au même moment 15 °C.

La variété des paysages de la Sicile ne permet pas d’attribuer un climat homogène à l’ensemble de l’île. De manière générale, le climat sicilien est doux l'hiver, et chaud l'été. Cela permet à une végétation typiquement méditerranéenne et tropicale de se développer. C'est un climat méditerranéen avec des tonalités africaines. Ainsi, le Sirocco, de l'arabe « Sahroq » (« provenant du désert »), est un vent tropical terriblement chaud (plus de 40 °C) et sec, venant du Sud ou du Sud-Est, qui s'abat en été sur la Sicile. Ce vent, naissant dans le désert africain, brûle la Sicile et apporte même parfois du sable du désert du Sahara.

Catane est la ville la plus chaude de la Sicile — les étés torrides dépassent les 45 °C — mais avec des hivers plus frais que sur la partie occidentale de l'île. Enna, ville située au centre de la Sicile, possède des étés chauds comme sur la côte mais des hivers frais, à cause de l'altitude de la localité. Il a été mesuré une température exceptionnelle de 48,5 °C à Catenanuova le [3].

Relevé météorologique de Palerme-Boccadifalco (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 8,9 8,4 9,9 11,9 15,8 19,7 22,3 23,1 20,2 17,4 13,5 10,2 16
Température maximale moyenne (°C) 14,7 14,6 16,9 19,3 23,8 27,9 30,4 30,9 27,4 24,3 19,6 15,8 23
Précipitations (mm) 71 65 59 44 25 12 5 13 41 98 94 80 610
Source : Servizio Meteorologico[4]


Relevé météorologique de Catane (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 6,9 8,4 9,9 12,2 15,8 20,7 22,3 23,1 21,2 19,4 12,5 8,2 15,5
Température maximale moyenne (°C) 14,7 15,6 16,9 18,3 23,8 25,9 33,4 30,7 27,4 24,3 18,6 15,8 22,1
Source : Servizio Meteorologico[4]


Relevé météorologique de Messine (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 7,7 8,3 9,4 11,2 14,8 18,7 20,3 20,1 21,2 19,4 12,5 10,2 14,4
Température maximale moyenne (°C) 13,7 14,6 15,9 18,3 22,8 25,9 29,8 29,7 27,4 24,3 20,6 18,8 21,8
Source : Servizio Meteorologico[4]


Relevé météorologique de Trapani (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 8,1 8,3 9,4 10,2 12,9 17,7 19,3 21,1 18,2 15,4 12,5 10,2 13,6
Température maximale moyenne (°C) 15,3 15,5 17,7 19,9 23,4 27,7 30,3 30,7 28,4 24,3 19,6 16,6 22,4
Source : Servizio Meteorologico[4]


Relevé météorologique de Syracuse (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 7,7 8,4 9,3 10,8 12,4 17,7 19,9 21,1 18,2 15,4 12,2 11,1 13,6
Température maximale moyenne (°C) 15,7 15,8 17,7 20,9 23,3 28,7 31,3 31,7 28,4 24,3 19,6 16,6 22,8
Source : Servizio Meteorologico[4]


Relevé météorologique d'Enna (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 5,5 7,4 8,6 10,1 12,4 15,7 18,9 20,1 18,8 15,5 11,2 7,7 12,7
Température maximale moyenne (°C) 13,7 16,8 18,5 20,7 23,3 28,7 30,3 31,6 28,4 24,3 16,9 14,6 22,4
Source : Servizio Meteorologico[4]


Relevé météorologique de Raguse (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 7,3 7,5 9,6 10,1 12,4 15,7 18,8 20,1 19,5 15,5 11,2 7,6 12,9
Température maximale moyenne (°C) 13,7 16,8 18,5 20,2 23,3 28,7 30,3 31,1 28,8 24,3 16,6 14,4 22,2
Source : Servizio Meteorologico[4]


Relevé météorologique de Caltanisseta (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 7,8 8,8 9,6 10,1 12,2 17,7 19,9 21,1 18,8 15,5 12,2 11,1 13,7
Température maximale moyenne (°C) 15,7 15,8 17,5 20,7 23,3 28,6 31,2 31,6 28,4 24,3 19,9 16,6 23,6
Source : Servizio Meteorologico[4]


Géographie humaine

Peuplée de plus de 5 millions d'habitants, la Sicile reste, malgré des vagues successives d'émigration, une région densément peuplée. Sa densité est de 197 habitants/km2, contre 68,7 pour la Sardaigne et 32 pour la Corse. La population se concentre dans les principales villes : Palerme (1 million d'habitants), Catane (500 000 habitants), Messine (300 000 habitants) ainsi que dans de multiples bourgs et petites villes à l'habitat groupé.

Terre d'émigration massive vers l'Europe du Nord et vers l'Amérique du e siècle jusque dans les années 1980, la Sicile accueille désormais des populations immigrées, même si celles-ci ne constituent que 3 % du total des habitants de l'île[5]. La Sicile est également devenue une zone de transit pour l'immigration clandestine de l'Afrique vers l'Europe du Nord à partir de Lampedusa.

Surnommée Trinacrie dans l'Antiquité grecque en raison de sa forme triangulaire, sa situation de verrou au centre de la mer Méditerranée lui a toujours conféré une position stratégique. Ceci explique la richesse culturelle de l'île.

La langue officielle est l'italien mais le sicilien est couramment utilisé dans les conversations en famille ou entre amis. À l'intérieur même de la langue sicilienne, on trouve des dialectes, différents suivant les régions de la Sicile, mais tous mutuellement intelligibles. Au cœur de la province de Palerme, dans la « plaine des Albanais » est encore parlé l'albanais.

Anciennes provinces siciliennes

Les neuf provinces siciliennes.

Les 9 anciennes provinces siciliennes sont abrogées par projet de loi adopté le par l'Assemblée régionale sicilienne dirigée par Rosario Crocetta. Elles sont remplacées par des syndicats libres de communes dont l'élection est prévue en décembre 2017[6],[7].

Les anciennes provinces sont les suivantes :

Dans d'autres langues
Afrikaans: Sisilië
አማርኛ: ሲኪልያ
aragonés: Secilia
Ænglisc: Sicilia
العربية: صقلية
ܐܪܡܝܐ: ܣܩܠܝܐ
مصرى: سيسيليا
asturianu: Sicilia
azərbaycanca: Siciliya
تۆرکجه: سیسیل
Boarisch: Sizilien
Bikol Central: Sicily
беларуская: Сіцылія
беларуская (тарашкевіца)‎: Сыцылія
български: Сицилия
বাংলা: সিসিলি
བོད་ཡིག: སི་ཅི་ལི་ཡ།
brezhoneg: Sikilia
bosanski: Sicilija
català: Sicília
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Sicily
нохчийн: Сицили
Cebuano: Sicilia
کوردی: سیسیلیا
corsu: Sicilia
čeština: Sicílie
Чӑвашла: Сицили
Cymraeg: Sisili
dansk: Sicilien
dolnoserbski: Siciliska
Ελληνικά: Σικελία
emiliàn e rumagnòl: Sizégglia
English: Sicily
español: Sicilia
euskara: Sizilia
estremeñu: Sicília
فارسی: سیسیل
føroyskt: Sisilia
arpetan: Sicilie
Nordfriisk: Siziilien
furlan: Sicilie
Frysk: Sisylje
Gaeilge: An tSicil
Gàidhlig: Sicilia
galego: Sicilia
Hausa: Sisiliya
客家語/Hak-kâ-ngî: Sicilia
עברית: סיציליה
हिन्दी: सिसिली
hrvatski: Sicilija
hornjoserbsce: Sicilska
magyar: Szicília
interlingua: Sicilia
Bahasa Indonesia: Sisilia
Interlingue: Sicilia
Ilokano: Sicilia
Ido: Sicilia
íslenska: Sikiley
italiano: Sicilia
日本語: シチリア
Basa Jawa: Sisilia
ქართული: სიცილია
қазақша: Сицилия
한국어: 시칠리아
kurdî: Sîcîlya
kernowek: Sisili
Кыргызча: Сицилия
Latina: Sicilia
Ladino: Sisilia
Lëtzebuergesch: Sizilien
Lingua Franca Nova: Sisilia
Limburgs: Sicilië
Ligure: Siçillia
lumbaart: Sicilia
لۊری شومالی: سیسیل
lietuvių: Sicilija
latviešu: Sicīlija
македонски: Сицилија
മലയാളം: സിസിലി
मराठी: सिचिल्या
Bahasa Melayu: Sicilia
Malti: Sqallija
مازِرونی: سیسیل
Napulitano: Sicilia
Plattdüütsch: Sizilien
Nederlands: Sicilië
norsk nynorsk: Sicilia
norsk: Sicilia
Nouormand: Sicile
occitan: Sicília
Ирон: Сицили
ਪੰਜਾਬੀ: ਸਿਚੀਲੀਆ
Kapampangan: Sicily
Picard: Sicile
Norfuk / Pitkern: Sicilii
polski: Sycylia
Piemontèis: Sicilia
پنجابی: سسلی
português: Sicília
Runa Simi: Sicilia
română: Sicilia
tarandíne: Sicilie
русский: Сицилия
саха тыла: Сициилийэ
sardu: Sitzìlia
sicilianu: Sicilia
Scots: Sicily
davvisámegiella: Sicilia
srpskohrvatski / српскохрватски: Sicilija
Simple English: Sicily
slovenščina: Sicilija
Soomaaliga: Sasiiliya
shqip: Siçilia
српски / srpski: Сицилија
svenska: Sicilien
Kiswahili: Sisilia
ślůnski: Sycylijo
தமிழ்: சிசிலி
తెలుగు: సిసిలీ
Tagalog: Sicilia
Xitsonga: Sicily
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: سىتسىلىيە
українська: Сицилія
اردو: صقلیہ
vèneto: Siciłia
Tiếng Việt: Sicilia
West-Vlams: Sicilië
Winaray: Sicilia
吴语: 西西里岛
მარგალური: სიცილია
ייִדיש: סיציליע
Yorùbá: Sicily
中文: 西西里岛
Bân-lâm-gú: Sicilia
粵語: 西西里