Sentier lumineux

Ne doit pas être confondu avec Parti communiste péruvien.
Partido Comunista del Peru
Parti communiste du Pérou
PCP-SL, Sentier lumineux
image illustrative de l’article Sentier lumineux

Idéologiemaoïsme
pensée de Gonzalo
indigénisme
ObjectifsPrise de pouvoir au Pérou pour y établir la Nouvelle démocratie puis le communisme
StatutActif
Fondation
Date de formation1970
Fondé parAbimael Guzmán
Pays d'origineDrapeau du Pérou Pérou
Actions
Mode opératoireGuérilla, massacres[1], et enlèvements[2]
Victimes (morts, blessés)Près de 38 000 selon le rapport de la Commission de la vérité et de la réconciliation
Zone d'opérationDrapeau du Pérou Pérou
Période d'activité1980-aujourd'hui
Organisation
Chefs principauxAbimael Guzmán, Óscar Ramírez, Camarade Artemio
Groupe reliéPartido Comunista del Perú - Bandera Roja
Répression
Considéré comme terroriste parPérou
Canada
États-Unis
Union européenne
Conflit armé péruvien

Le Sentier Lumineux – dont le nom complet est PCP-SL, pour Partido Comunista del Peru - Sendero Luminoso – a été fondé en 1970 par Abimael Guzmán, alors professeur de philosophie à l'université d'Ayacucho. Celui-ci prit en 1980 la tête de l'insurrection armée issue d'une dissidence du Parti communiste péruvien, sous le nom de camarade Gonzalo.

Le Sentier Lumineux a participé au conflit armé des années 1980 et 1990 au Pérou, qui a fait 70 000 victimes. L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis et de l'Union européenne[3].

Nom

Logo du Sentier lumineux.

Cette organisation, comme divers autres partis communistes péruviens, s'attribue le titre de Parti communiste du Pérou. On différencie généralement ces différentes organisations par le nom de leurs publications. Le journal publié par le Front révolutionnaire d'étudiants de l'Université d'Ayacucho avait pour slogan « Par le sentier lumineux de José Carlos Mariátegui », le fondateur du Parti communiste péruvien en 1928.

Les militants de cette organisation sont généralement appelés les senderistas. Cependant, tous les documents et journaux produits par ce mouvement sont signés par Parti Communiste du Pérou (PCP). Les historiens s'y réfèrent par l'abréviation PCP-SL.

Dans d'autres langues