Sean Kelly

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kelly.
Ne pas confondre avec Shawn Kelley ni Shane Kelly.
Sean Kelly
Sean Kelly, Tour de France 2009.jpg
Sean Kelly lors du Tour de France 2009
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
WaterfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
1977-1978Flandria-Velda
1979Splendor-Eurosoap
1980Splendor-Admiral
1981Splendor-Wickes Bouwmarkt
1982-1983 Sem-France-Loire
1984 Skil-Reydel
1985 Skil-Sem
1986-1987 Kas
1988 Kas-Canal 10
1989-1991 PDM
1992 Lotus-Festina
1993 Festina-Lotus
1994Catavana-A.S. Corbeil
Équipes dirigées
Principales victoires
1 grand tour
Leader du classement général Tour d'Espagne 1988
9 classements annexes de grands tours
Leader du classement par points Classement par points du Tour de France 1982, 1983, 1985 et 1989
Leader du classement par points Classement par points du Tour d'Espagne 1980, 1985, 1986 et 1988
Leader du classement du combiné Combiné du Tour d'Espagne 1988
21 étapes de grands tours
Tour de France (5 étapes)
Tour d'Espagne (16 étapes)
6 classements annuels
Classement FICP 1984, 1985, 1986, 1987, 1988
Coupe du monde 1989
11 classiques
Tour de Lombardie 1983, 1985 et 1991
Milan-San Remo 1986 et 1992
Liège-Bastogne-Liège 1984 et 1989
Paris-Roubaix 1984 et 1986
Blois-Chaville 1984
Gand-Wevelgem 1988
26 courses par étapes dont :
Paris-Nice 1982, 1983, 1984, 1985, 1986, 1987 et 1988
modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Sean Kelly est un coureur cycliste irlandais, né le à Waterford.

Découvert par le « vicomte » Jean de Gribaldy dès 1976, d'abord sprinter, puis chasseur de classiques, il compte plus de 190 victoires professionnelles. Il reste encore aujourd'hui l'un des coureurs cyclistes les plus titrés de l'histoire.

Il est troisième au nombre de victoires au classement à points du Tour de France derrière Erik Zabel et Peter Sagan avec quatre maillots verts remportés. Il est surnommé « Monsieur Paris-Nice » en raison de ses sept victoires consécutives.

Il fut contrôlé deux fois positif : en 1984 au stimul à l'issue de Paris-Bruxelles et en 1988 à la codéine pendant le Tour du Pays basque.

Dans d'autres langues
asturianu: Sían Kelly
brezhoneg: Seán Kelly
català: Sean Kelly
Deutsch: Sean Kelly
español: Sean Kelly
euskara: Seán Kelly
فارسی: شان کلی
galego: Sean Kelly
italiano: Sean Kelly
latviešu: Šons Kelijs
Plattdüütsch: Sean Kelly
Nederlands: Seán Kelly
polski: Sean Kelly
português: Sean Kelly
русский: Келли, Шон
српски / srpski: Шон Кели
svenska: Seán Kelly