Scylla (monstre)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scylla.
Scylla, cratère en cloche attique à figures rouges, -450 - -425, musée du Louvre (CA 1341)
La roche de Scilla, considérée comme la maison de Scylla

Dans la mythologie grecque, Scylla (en grec ancien Σκύλλα / Skúlla) est une nymphe qui fut changée en monstre marin par Circé. Elle est souvent associée à Charybde, près de qui elle réside de part et d'autre d'un détroit traditionnellement identifié avec le détroit de Messine[1]. L'expression « tomber de Charybde en Scylla » signifie de nos jours « éviter un danger en s'exposant à un autre pire encore » ou « aller de mal en pis ». La fougue d'Ulysse le mène à tenter de harponner Scylla depuis le gaillard de son navire. Tout comme les Cyclopes sont une allusion aux volcans des îles italo-siciliennes, il faut y voir une image de la pêche au harpon, qui se pratique dans les parages à son époque et encore de nos jours[2].

Dans d'autres langues
العربية: سيلا (حورية)
asturianu: Escila
български: Сцила
brezhoneg: Skylla (euzhvil)
bosanski: Skila
corsu: Scilla
čeština: Skylla
dansk: Skylla
Deutsch: Skylla
Ελληνικά: Σκύλλα
English: Scylla
Esperanto: Skilo
español: Escila
فارسی: سکولا
suomi: Skylla
hrvatski: Skila
Bahasa Indonesia: Skilla
italiano: Scilla (mostro)
日本語: スキュラ
ქართული: სკილა
한국어: 스킬라
Lëtzebuergesch: Skylla
lietuvių: Scilė
Bahasa Melayu: Scylla
Nederlands: Scylla (nimf)
norsk: Skylla
polski: Skylla
português: Cila
română: Scila
srpskohrvatski / српскохрватски: Skila
Simple English: Scylla
slovenščina: Scila (pošast)
српски / srpski: Scila
svenska: Skylla
Türkçe: Scylla
українська: Скілла
West-Vlams: Scylla
中文: 斯库拉