Scarface (film, 1983)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scarface.
Scarface
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.
Titre québécois Le Balafré
Titre original Scarface
Réalisation Brian De Palma
Scénario Oliver Stone
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis  États-Unis
Genre Film de gangsters
Durée 170 minutes
Sortie 1983

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Scarface est un film américain réalisé par Brian De Palma, sorti en 1983. Remake actualisé du Scarface de Howard Hawks sorti en 1932, il met en vedette Al Pacino dans le rôle de Tony Montana, petit gangster cubain émigré aux États-Unis qui va devenir au fil du temps l'un des plus grands trafiquants de drogue. Il partage l'affiche avec Michelle Pfeiffer, Steven Bauer, Mary Elizabeth Mastrantonio, Robert Loggia et F. Murray Abraham.

Initialement mal reçu par la critique en raison de sa violence et du langage grossier utilisé, Scarface a acquis depuis un bon accueil critique, s'érigeant même au rang de film culte dans le genre film de gangsters. Des critiques ont cependant été faites de la part d'exilés cubains qui se voyaient stigmatisés comme des trafiquants de drogue.

Synopsis

Au début des années 1980, l'ascension violente d'un petit gangster cubain réfugié aux États-Unis, qui va devenir l'un des plus grands trafiquants de drogue, avant de connaître une chute tout aussi brutale.

Résumé

En 1980, lors de l' exode de Mariel, les États-Unis de Jimmy Carter offrent l' asile politique aux immigrés opposants au communisme que Fidel Castro expulse de Cuba après les avoir dépouillés, mais le chef d'État cubain en profite pour se débarrasser des prisonniers de droit commun, dont on estime qu'ils étaient 25 000 parmi les 125 000 expulsés cubains.

Tony Montana ( Al Pacino) et son ami, Manolo « Manny » Ribera ( Steven Bauer), deux petits malfrats cubains issus de la rue, font partie des expulsés et profitent de cette chance pour migrer vers Miami dans l'espoir de faire fortune. À leur arrivée sur le sol américain, ils sont accueillis dans un camp de réfugiés ; Manny trouve le moyen, auprès d'un caïd de Miami, d'obtenir une carte verte américaine contre un contrat d'assassinat qu'ils honorent en exécutant un ressortissant communiste du camp du nom de Rebenga.

Grâce à leur carte verte, ils trouvent un petit boulot dans une baraque à frites de Miami. Mais travailler pour quelques dollars ne correspond pas à l'idée que les deux amis se font du « rêve américain ». Omar Suarez, le bras droit d'un caïd de la pègre locale, Frank Lopez ( Robert Loggia) leur propose alors 500 dollars pour décharger de la marijuana d'un bateau. Tony refuse, désirant obtenir beaucoup plus d'argent et de responsabilités. Il lui sera donc offert 5000 $ pour faire ses preuves lors d'un rendez-vous armé : acheter de la cocaïne à un revendeur soupçonné de vouloir les doubler. Mais les choses tournent mal, et un compagnon de Tony se fait découper à la tronçonneuse dans une baignoire. Tony et ses complices prennent cependant l'avantage grâce à leur sang-froid. Ils fuient avec l'argent et avec le stock de drogue du dealer. Suspectant Omar de les trahir, Tony et Manny insistent personnellement pour livrer la drogue et l'argent à Frank. Durant leurs rencontres, Tony est immédiatement attiré par la petite amie de Frank, Elvira Hancock ( Michelle Pfeiffer)

Frank Lopez, les recrute alors, intéressé surtout par Tony, qu'il décide de recruter comme garde du corps pour protéger Omar durant ses transactions.

Plusieurs mois plus tard, Tony visite sa mère Georgina (Miriam Colón) et sa plus jeune sœur Gina (Mary Elizabeth Mastrantonio), avec qui il est très protecteur. Gina est ravie de revoir Tony mais sa mère lui reproche sa vie de criminel et le met à la porte de chez elle. Manny, attendant dans la voiture, fait des commentaires sur la beauté de Gina qui mettent Tony hors de lui.

Frank envoie Tony et Omar en Bolivie pour rencontrer le parrain du trafic de drogue du pays, Alejandro Sosa ( Paul Shenar). Tony négocie une transaction sans l'accord de Frank, mettant en colère Omar, qui s'en va contacter Frank. Sosa affirme qu'Omar est un informateur de la police et Tony est témoin de sa pendaison, après avoir été passé à tabac, depuis un hélicoptère. Tony rassure Sosa sur l'organisation de Frank, de ce fait Sosa accepte la transaction. Il met aussi en garde Tony au cas où il le trahirait dans le futur.

De retour à Miami, Frank est furieux de la mort d'Omar et de la transaction de Tony sans son accord. Dés lors, Tony estime qu'il se doit de monter sa propre organisation. Il informe aussi Elvira de son intérêt pour elle. Au nightclub, un inspecteur corrompu, Mel Bernstein ( Harris Yulin), tente d'extorquer de l'argent à Tony en contrepartie d'une protection policière et d'informations. Tony met en colère Frank en faisant des avances ouvertement à Elvira dans le club. Gina est là aussi et Tony remarque qu'elle danse de manière lascive avec un homme. Il la poursuit dans les toilettes et la gifle, très en colère. Manny la ramène chez elle.

Tony échappe à une tentative d'assassinat au club. Manny, Tony et Chi-Chi se rendent aux bureaux de Frank, certains que son ancien patron a envoyé à la fois Bernstein et les assassins. Ils le trouvent là avec Bernstein. Sous la menace de son arme, Frank confesse son implication dans la tentative d'assassinat et supplie Tony de le laisser en vie. Mais lui et Bernstein sont tous les deux assassinés.

Tony se marie à Elvira et devient le distributeur principal de Sosa, vivant dans un vaste manoir et luxueusement décoré avec pour adage : The World is Yours (Le monde est à toi). Mais en 1983, Tony devient extrêmement paranoïaque du fait de sa consommation intensive de cocaïne. Devant l'afflux d'argent à blanchir, le banquier de Tony exige un pourcentage plus élevé, ce qui pousse Tony à chercher un nouveau banquier. Il tombe alors dans un piège monté par des agents fédéraux, et il est accusé de blanchiment d'argent et de fraude fiscale. Sosa propose alors son aide à Tony ; il lui propose d'utiliser ses relations au sein du gouvernement pour lui garantir la liberté, mais Tony doit en échange assister l'homme de main de Sosa dans sa tentative d'assassinat d'un journaliste avant son témoignage à L'ONU sur les liens entre Sosa et son cartel, et les officiels du pays.

Plus tard, Tony, Manny et sa femme Elvira sont au restaurant. Tony se met à reprocher à son ami sa récente arrestation et accuse sa femme d'être infertile à cause de sa trop grande consommation de drogue. Il se rend sans eux à New-Yok, où lui, Chi-Chi et le bras droit de Sosa, Alberto ( Mark Margolis) prépare l'attentat. Alberto met une bombe sous la voiture du journaliste, mais au dernier moment, se rendant compte que la victime est accompagné de sa femme et de ses enfants, Tony veut annuler la mission. Alberto insiste pour continuer, mais Tony le tue juste avant qu'il n'active le mécanisme de la bombe. En rentrant chez lui, Tony est contacté par Sosa, qui furieux met fin à leur partenariat.

Tony va à la recherche de Manny et Gina qui ont disparu depuis plusieurs jours. Il les retrouve dans une luxueuse maison avec Gina qui est presque nue. Tony devient fou de colère et tue Manny. Gina dévastée par le chagrin lui explique qu'ils viennent juste de se marier la veille et qu'ils avaient prévu de lui en faire la surprise. Tony retourne au manoir où il plonge la tête dans une grande quantité de cocaïne. Les hommes de Sosa envahissent le manoir et tuent tous les hommes de Tony. Gina, sous l'influence de la drogue, accuse son frère de ne la vouloir que pour lui. Elle pointe une arme sur ce dernier et le blesse. Un des hommes de Sosa surgit à ce moment et tue Gina. Tony devient fou à la vue de son cadavre. Totalement cocaïné, il va récupérer un fusil d’assaut M-16 équipé d'un lance-grenade alors que les hommes de Sosa ont investi la demeure. Tony est touché plusieurs fois mais continue à se battre jusqu'à qu'il soit achevé par un tir d'un fusil à canon scié dans le dos. Son corps tombe dans une fontaine décorée d'une statue portant l'inscription "The World is Yours."

Dans d'autres langues
български: Белязаният
català: Scarface
čeština: Zjizvená tvář
dansk: Scarface
Ελληνικά: Ο Σημαδεμένος
Bahasa Indonesia: Scarface (film 1983)
македонски: Лице со лузна
Bahasa Melayu: Filem Scarface (1983)
Nederlands: Scarface (1983)
norsk nynorsk: Scarface (1983)
português: Scarface (1983)
română: Scarface
srpskohrvatski / српскохрватски: Scarface
Simple English: Scarface (1983 movie)
shqip: Scarface
српски / srpski: Лице са ожиљком
中文: 疤面煞星