SMERSH

SMERSH (en russe : « СМЕРШ », prononciation : « SMIERCH ») est la transcription anglaise d'un acronyme russe pour « Смерть шпионам ! » (prononciation : « Smiert chpionam ! »), qui signifie « Mort aux espions ! ». SMERSH était le nom utilisé pour désigner les départements de contre-espionnage de l'armée soviétique durant la Seconde Guerre mondiale. Cette organisation était chargée d'éliminer les traîtres, déserteurs, espions et éléments criminels de l'Armée rouge.

Historique

L'organisation, qui faisait partie des services secrets soviétiques, a été créée le . Les prétendus espions « liquidés » étaient en réalité surtout des opposants. Son chef était Viktor Semionovitch Abakoumov qui était sous l'autorité directe de Joseph Staline.

Au même moment où fut créée la branche SMERSH de l'Armée rouge (formellement appelée la direction principale du contre-espionnage [GUKR] du Commissariat du peuple de la Défense, le NKO), fut aussi mis en place le SMERSH de la Marine soviétique. Tant que l'Armée Rouge s'est déplacée à l'ouest, des bataillons d'agents du SMERSH l'ont suivie, tuant des soldats considérés comme lâches, traquant tous ceux et celles qui s'opposaient à la règle soviétique. L'organisation fut chargée de retrouver Hitler mort ou vif à la fin de la guerre.

Le SMERSH fut officiellement dissous en mai 1946.

Dans d'autres langues
беларуская: СМЕРШ
беларуская (тарашкевіца)‎: СМЕРШ
čeština: Směrš
dansk: SMERSJ
Deutsch: SMERSch
Ελληνικά: SMERSH
English: SMERSH
español: SMERSH
eesti: SMERŠ
suomi: SMERŠ
magyar: SZMERS
italiano: SMERŠ
日本語: スメルシ
한국어: 스메르시
lietuvių: SMERŠ
Bahasa Melayu: SMERSH
Nederlands: SMERSJ
norsk: SMERSJ
polski: Smiersz
português: SMERSH
română: SMERȘ
русский: Смерш
русиньскый: СМЕРШ
srpskohrvatski / српскохрватски: Smerš
српски / srpski: СМЕРШ
svenska: SMERSJ
Türkçe: SMERŞ
українська: СМЕРШ
中文: 施密尔舒