Robert Challe

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Challe.
Robert Challe
Biographie
Naissance
Décès
Activités
édition de La Fausse Clélie de Subligny sous un autre titre ; le roman a été attribué par erreur à Robert Challe
Robert Challe, Histoires galantes 1712, couverture
Robert Challe, Journal d'un Voyage fait aux Indes Orientales, Tome I, La Haye, 1721.

Robert Challe, né à Paris le et mort à Chartres le , est un écrivain français auteur d'une œuvre polymorphe. Il commence par pasticher Cervantès dans une Continuation de Don Quichotte avant de rédiger Les Illustres Françaises, "le plus beau roman de la fin du règne de Louis XIV" (Noémi Hepp). Il rédige les Difficultés sur la religion proposées au père Malebranche qu'il laisse circuler clandestinement. Il entreprend la rédaction de ses Mémoires (manuscrit inachevé à la BnF) au lendemain de la mort de Louis XIV. Pendant 30 ans il réécrit et complète son Journal d’un voyage fait aux Indes Orientales par une escadre de six vaisseaux commandez par M. Du Quesne, depuis le 24 février 1690, jusqu’au 20 août 1691 qui paraît anonymement au lendemain de sa mort.

Challe dit avoir eu l'occasion de rencontrer au collège de la Marche, Jean-Baptiste Colbert de Seignelay. Cadet désargenté, Challe s'embarque, après des études de droit, pour la Nouvelle-France (Acadie) où il dirige en fait de 1682 au 23 juin 1688 une entreprise de pêche. Le commerce de la morue séchée le mène à Lisbonne et Cadix. Fait prisonnier par des pirates des Antilles acoquinés aux Anglais de Boston, il est détenu un temps à Boston, puis à Londres où il aurait été secouru par Saint-Évremond avant de revenir en France. Le 1er janvier 1689, il est nommé écrivain du roi sur un navire de la Compagnie des Indes orientales à destination de l'Inde et du Siam. Il rédige une relation de son voyage initialement destinée à Seignelay. De retour à Paris, Il explore les bibliothèques à la recherche de textes hétérodoxes, ce qui l'amène à rédiger des Tablettes chronologiques, qui n'ont pas été retrouvées mais qui devaient être une charge contre la papauté d'après ce qu'il écrit aux journalistes du Journal littéraire de La Haye. Du 1er juin au 17 août 1717, il est incarcéré au Châtelet avant d'être exilé à Chartres où il meurt dans la misère quelques mois avant que paraisse le Journal d’un voyage fait aux Indes Orientales par une escadre de six vaisseaux commandez par M. Du Quesne. Il vécut toute sa carrière d'écrivain dans une discrétion telle que la totalité de son œuvre, que l'on reconstitue aujourd'hui, resta anonyme ou manuscrite.

Robert Challe, Les Illustres Françaises, La Haye, Abraham de Hondt, 1713
Dans d'autres langues
العربية: روبرت شال
Deutsch: Robert Challe
English: Robert Challe
español: Robert Challe