Rishi

Un rishi sculpté au bas d'une colonnette du Phra Prang Sam Yod de Lopburi en Thaïlande.

Rishi (sanskrit IAST : ṛṣi  ; devanāgarī : ऋषि) signifie « chantre-auteur des hymnes védiques, poète, voyant ; démiurge, géniteur (prajāpati) ; patriarche, sage, ascète, ermite »[1].

Un Rishi védique est un témoin primordial de toutes les régularités à l'œuvre en ce monde qui manifestent pour lui le Véda au sens premier de « découverte » de l'ordre cosmique. Il est celui qui a vu les vérités éternelles[2].

Après la période védique de la culture indienne, le brahmanisme conçoit les sept Rishi (saptarṣi) comme d'anciens sages qui auraient « entendu » (Śruti) le Véda primordial.

L'hindouisme considère les Rishi comme des yogi qui, en méditation profonde, entendirent les « hymnes » du Véda émanés du Brahman.

Étymologie

Le nom masculin ऋषि (ṛṣi) est parfois transcrit Richi en français, et toujours transcrit Rishi en anglais, généralement traduit par « chantre-auteur des hymnes védiques », mais aussi par « sage, ermite, ascète »[3]. L'étymologie du mot ṛṣi est obscure [4]. Les dictionnaires qui s'aventurent à lui en donner une proposent ṛṣ, 'couler'[5] dans un sens obsolète de 'dṛś': 'voir'[6]. Cette interprétation provient essentiellement de celle du Nirukta de Yaska: “de darśana ‘vision’: ‘il vit les hymnes’ selon [l’école védique] aupamanyava”[7].

Dans d'autres langues
বাংলা: ঋষি
буряад: Арши
čeština: Rši
Deutsch: Rishi
English: Rishi
español: Rishi
suomi: Rishi
हिन्दी: ऋषि
Bahasa Indonesia: Resi
italiano: Ṛṣi
日本語: リシ
ಕನ್ನಡ: ಋಷಿ
lietuvių: Riši
မြန်မာဘာသာ: ရသေ့
नेपाल भाषा: ऋषि
Nederlands: Rishi
ਪੰਜਾਬੀ: ਰਿਸ਼ੀ
polski: Ryszi
português: Ríshi
русский: Риши
संस्कृतम्: ऋषिः
سنڌي: رشي
Simple English: Rishi
slovenščina: Riši
svenska: Rishi
தமிழ்: ரிஷி
తెలుగు: ఋషి
ไทย: ฤๅษี
татарча/tatarça: Риши
українська: Ріші
اردو: رشی