Repassage

Les Repasseuses par Edgar Degas (1884).
En Allemagne en 1953.

Le repassage consiste à lisser une pièce de tissu, généralement les vêtements et le linge de maison venant d'être lavés, afin d'en retirer les plis. L'outil principalement utilisé est appelé fer à repasser, bien que de nos jours, celui-ci ne soit plus constitué de fer.

Techniquement, le repassage défait les liens entre les longues molécules de polymère des fibres du tissu. Les molécules chauffées sont redressées par le poids du fer puis prennent leur nouvelle forme en refroidissant. Certains tissus, tel le coton, exigent un apport d'eau afin que les liens intermoléculaires se défassent. Beaucoup de tissus modernes (à partir de la deuxième moitié du e siècle) sont censés ne nécessiter qu'un simple coup de fer ou pas de repassage du tout.

Histoire

Il est possible que les hommes préhistoriques utilisaient des pierres plates ou des mâchoires d'animaux pour lisser leurs vêtements.

Des casseroles en métal remplies de charbon de bois sont utilisées pour lisser les tissus en Chine au Ier siècle Ier siècle av. J.-C.. Les pays nordiques utilisent dès le e siècle des presses à calandrer qui permettent de repasser à froid en écrasant le linge plié. À partir de la fin du e siècle, en Europe, on commence à employer des lissoirs, outils en fonte de forme triangulaire et munis d'une poignée que l'on chauffe dans un feu[1]. Par la suite, on utilisa une boîte en fer remplie de charbons chauds périodiquement aérés à l'aide d'un soufflet attaché. Ce type de fer était en vente aux États-Unis au moins jusqu'en 1902. Léo Trouilhet, ingénieur Arts & Métiers Supélec, fonde la société Calor, lançant la même année sur le marché le premier fer à repasser électrique européen, puis en 1963 le premier fer à vapeur[2].

Dans le monde industrialisé, ces conceptions ont été remplacées par le fer à repasser électrique, chauffé au moyen d'une résistance électrique. La partie métallique, appelée semelle, n'est plus faite de fer mais d'aluminium, plus léger. L'élément de chauffe est commandé par un thermostat qui maintient la température souhaitée. L'invention du fer à résistance électrique est attribuée à Henry W. Seely de New York en 1882. La même année, un fer utilisant un arc de carbone a été présenté en France, mais il fut jugé trop dangereux. Le premier fer utilisant un thermostat est apparu dans les années 1920.

Dans d'autres langues
العربية: كي الملابس
asturianu: Plancháu
Ελληνικά: Σιδερώστρα
English: Ironing
español: Planchado
한국어: 다리미질
русский: Глаженье
Simple English: Ironing
svenska: Strykning
українська: Прасування
粵語: 燙衫