Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir .
Divinité égyptienne
Image illustrative de l’article Rê
Caractéristiques
Autre(s) nom(s)
Nom en hiéroglyphes
r
a
N5
Z1
C2

ou
N5
Z1
C2

ou
C2N5
[1]
Translittération Hannig
ReprésentationHomme à tête de faucon sur laquelle est posé le disque solaire protégé par le cobra dressé
Région de culteÉgypte antique
Symboles
Attribut(s)Soleil
AnimalFaucon et cobra (Soleil)
CouleurBlanc et noir (tête), marron (corps)

(ou ) est un dieu solaire dans la mythologie égyptienne, créateur de l'univers. Il peut apparaître sous plusieurs autres formes, celle de Khépri, le scarabée bousier : symbolisant la naissance ou la renaissance ou encore Atoum, l'être achevé (le clergé égyptien expliquait que l'astre solaire pouvait revêtir des formes différentes lors de sa course dans le ciel : Khépri était le soleil levant tandis que Rê était le soleil à son zénith et Atoum, le soleil couchant)[2],[3]. Au fil du temps, Atoum (le soleil couchant), est assimilé progressivement par les théologiens égyptiens à la forme de Rê (le soleil à son zénith), de sorte que l'on parle de Rê-Atoum, le dieu créateur, qui préside la Grande Ennéade constituée des neuf dieux principaux. Par la suite, Rê a également été associé à plusieurs autres dieux comme Amon pour devenir Amon-Rê.

Il existe plusieurs versions de sa naissance. Dans l'une d'elles, elle serait attribuée à la déesse Neit, qui aurait mis Rê au monde sous la forme d'un œuf. Rê sortit de l'œuf et fut aveuglé par la lumière. Cette lumière fit couler des larmes de ses yeux, d'où naquirent les premiers hommes. Cependant, il existe une version plus classique relatée notamment par Neil Philip dans son œuvre Mythes et Légendes : il semblerait que Rê se soit créé lui-même en se nommant, comme il créera les éléments de la vie en les faisant sortir du Noun, l'océan primordial. Il devient la divinité principale sous l'Ancien Empire. Il est souvent représenté avec une tête de faucon sur laquelle est posé le disque solaire protégé par le cobra dressé.

Le dieu Rê était également fortement associé au jour de l'an[4]. Le I Akhet, jour de l'an égyptien, était l’occasion d’une « fête de Rê » selon un papyrus et un ostracon d’époque ramesside, et selon deux autres papyrus, il s’agissait du jour de sa naissance. Mais déjà, dans les textes des pyramides, Rê était considéré comme « le maître de l’année ».

Dans d'autres langues
Afrikaans: Ra
Alemannisch: Re
العربية: رع
مصرى: رع
azərbaycanca: Ra
беларуская: Ра
беларуская (тарашкевіца)‎: Ра
български: Ра
বাংলা: রা
བོད་ཡིག: རུའེ།
brezhoneg: Ra
bosanski: Ra
català: Ra
čeština: Re (bůh)
Чӑвашла: Ра
dansk: Ra
Ελληνικά: Ρα
English: Ra
Esperanto: Reo
español: Ra (mitología)
eesti: Ra (jumal)
euskara: Ra
فارسی: رع
suomi: Ra
galego: Ra (deus)
עברית: רע (אל)
हिन्दी: रा
hrvatski: Ra
magyar:
հայերեն: Ռա
Bahasa Indonesia: Ra (mitologi)
íslenska: Ra
italiano: Ra
日本語: ラー
Basa Jawa: Ra
ქართული: რა (ღვთაება)
Latina: Ra
lumbaart: Deu Ra
lietuvių: Ra
latviešu: Ra
македонски: Ра
മലയാളം: റാ
монгол: Ра
मराठी: रा
Bahasa Melayu: Dewa Ra
Nāhuatl: Ra (teōtl)
Nederlands: Ra (god)
norsk nynorsk: Guden Ra
norsk: Ra (gud)
occitan: Ra
ਪੰਜਾਬੀ: ਰਾ
polski: Ra (bóg)
پنجابی: رع
português:
русский: Ра
sicilianu: Ra
Scots: Ra
srpskohrvatski / српскохрватски: Ra
Simple English: Ra
slovenčina: Re (božstvo)
slovenščina: Ra (mitologija)
српски / srpski: Ра
svenska: Ra (gud)
தமிழ்: இரா
Türkçe: Ra
українська: Ра
اردو: رع
Tiếng Việt: Thần Ra
Volapük:
walon: Diè Ra
მარგალური: რა