Révolution française

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la Révolution française de 1789. Pour celle de 1830, voir Trois Glorieuses. Pour celle de 1848, voir Révolution française de 1848. Pour les autres significations, voir Révolution française (homonymie).
Révolution française
Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 par Hoüel
Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 par Hoüel.

Date
LieuDrapeau de la France France
RésultatFin de l'Ancien Régime et de la monarchie absolue française
Naissance de la Monarchie constitutionnelle puis de la Première République
Chronologie
Ouverture des états généraux à Versailles
Serment du Jeu de paume
Prise de la Bastille
Abolition des privilèges et des droits féodaux
Adoption de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
Fuite de Louis XVI et arrestation à Varennes
Louis XVI prête serment à la Constitution : Début de la monarchie constitutionnelle.
Prise des Tuileries avec l'aide des Fédérés marseillais. Leur chant de marche sera adopté par la foule parisienne et baptisé La Marseillaise. Chute de la monarchie et suspension de Louis XVI.
Au lendemain de la bataille de Valmy, la Convention nationale abolit la royauté et fonde la Ire République.
Exécution de Louis XVI
9 thermidor an an IIFin de la Terreur et chute de Robespierre.
1er prairial an an IIIInsurrection populaire réclamant du pain et le retour à la constitution de l'an I qui est violemment réprimée décapitant les derniers partisans d'une Révolution dure
9 brumaire an an IVDébut du Directoire
18 brumaire an an VIIICoup d’État établissant le Consulat, dominé par Bonaparte.

La Révolution française est une période de bouleversements sociaux et politiques de grande envergure en France, dans ses colonies et en Europe qui a duré de 1789 à 1799. Il s'agit d'un moment crucial qui met fin à l'Ancien Régime un peu plus de trois ans après la prise de la Bastille.

La Révolution française a légué de toutes nouvelles formes politiques, notamment au travers de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 qui proclame l'égalité des citoyens devant la loi, les libertés fondamentales, et la souveraineté de la Nation, apte à se gouverner au travers de représentants élus. « Mythe national », ses valeurs et les institutions de la Révolution dominent encore aujourd'hui la vie politique française. La Révolution a entraîné la suppression du système féodal, une plus grande division de la propriété foncière, l'abolition des privilèges, la limitation de l'exercice du pouvoir politique, le rééquilibrage des relations entre l'Église et l'État et la redéfinition des structures familiales.Plusieurs centaines de milliers de personnes y trouvèrent la mort, notamment sous la Terreur, ainsi que pendant les tentatives de contre-révolution, principalement la guerre de Vendée. Les guerres de la Révolution française, qui ont touché une large partie de l’Europe continentale, ont abouti à la création et à la transformation des frontières et des États d'Europe, son expansion et son audience contribuant à la diffusion des idées révolutionnaires dans les « Républiques sœurs » puis dans toute l'Europe. Ces guerres ont ensuite trouvé leur prolongement dans les guerres napoléoniennes durant le premier empire et ont ainsi déclenché une vague de conflits mondiaux qui s'est étendue des Caraïbes au Moyen-Orient.

La Révolution française diffère des autres révolutions par ses exigences universalistes en ce qu'elle est destinée à bénéficier à toute l'humanité[1]. Dès son commencement, la portée universelle des idées de la Révolution française a été proclamée par ses partisans et l'ampleur de ses conséquences soulignée par ses détracteurs[2]. La Révolution est restée un objet de débats[3] ainsi qu'une référence controversée tout au long des deux siècles qui l'ont suivie, en France et dans le monde[4]. Elle a créé des divisions immédiates et durables entre les partisans des idées révolutionnaires et les défenseurs de l'ordre ancien, ainsi qu’entre les anticléricaux et l'Église catholique. Elle est considérée par la majorité des historiens comme l'un des événements majeurs de l'histoire mondiale[5].

Elle marque le début d’une période de grande instabilité institutionnelle en France et en Europe au cours de laquelle se succèdent trois monarchies constitutionnelles, deux éphémères républiques et deux empires, jusqu’à l’avènement définitif de la République au cours des années 1870. L'histoire contemporaine est marquée par les héritages de la Révolution française quand la plupart des mouvements révolutionnaires l'ont perçue comme un événement précurseur[6]. Ses grandes phrases et ses symboles culturels sont devenus les étendards d'autres bouleversements majeurs de l'histoire moderne, y compris lors de la révolution russe plus d'un siècle plus tard[7].

Sommaire

Dans d'autres langues
Afrikaans: Franse Rewolusie
беларуская (тарашкевіца)‎: Француская рэвалюцыя
brezhoneg: Dispac'h Gall
Fiji Hindi: French Revolution
Kreyòl ayisyen: Revolisyon franse
interlingua: Revolution francese
Bahasa Indonesia: Revolusi Perancis
Interlingue: Francés Revolution
Basa Jawa: Revolusi Prancis
Qaraqalpaqsha: Fransuz ko'terilisi
한국어: 프랑스 혁명
къарачай-малкъар: Уллу француз революция
Lëtzebuergesch: Franséisch Revolutioun
Lingua Franca Nova: Revolui Franses
Bahasa Melayu: Revolusi Perancis
Nederlands: Franse Revolutie
srpskohrvatski / српскохрватски: Francuska revolucija
Simple English: French Revolution
slovenščina: Francoska revolucija
oʻzbekcha/ўзбекча: Buyuk fransuz inqilobi
vepsän kel’: Sur' francine revolücii
Tiếng Việt: Cách mạng Pháp
Bân-lâm-gú: Hoat-kok Kek-bēng