Révolte de Tambov

Révolte de Tambov
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte montrant l'étendue des zones d’insurrection.
Informations générales
Date 1920- 1921
Lieu Tambov, RSFSR
Issue Victoire bolchévique décisive
Belligérants
Darker green and Black flag.png Armées paysannes Red Army flag.svg Armée rouge
Commandants
Alexandre Antonov Mikhaïl Toukhatchevski
Forces en présence
50 000 100 000

Guerre civile russe

Coordonnées 52° 43′ 00″ nord, 41° 25′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Révolte de Tambov

La révolte de Tambov ( 1920- 1921) fut l'une des révoltes paysannes les plus importantes et les mieux organisées contre le régime bolchévik durant la guerre civile russe. L'insurrection eut lieu sur le territoire du gouvernement de Tambov [1], à moins de 500 km de Moscou. Un des principaux chefs de la rébellion fut Alexandre Antonov, un ancien membre du Parti socialiste révolutionnaire, ce qui amena les autorités soviétiques à qualifier le mouvement d’Antonovchtchina et ses partisans d’Antonovtsi.

Historique

La révolte démarra à la suite de la réquisition forcée du grain (communément appelée prodrazvyorstka) par les autorités bolchéviques. En 1920, les réquisitions furent portées de 18 à 27 millions de pouds dans la région. Les paysans réduisirent leur production de grain sachant que tout ce qu'ils ne consommeraient pas serait confisqué. Remplir les quotas équivalait à mourir de faim. La révolte débuta le dans la petite ville de Khitrovo, où se forma une armée paysanne locale baptisée armée bleue, par opposition aux autres armées de la guerre civile. Contrairement aux autres armées vertes ayant essaimé dans toute la Russie, l'armée bleue se reposait sur une organisation politique : l'« Union des paysans travailleurs », d'inspiration socialiste-révolutionnaire. Un congrès élu à Tambov abolit l'autorité soviétique et vota la création d'une assemblée constituante indépendante ; il fut également décidé de donner toute la terre aux paysans [2].

La révolte de Tambov fut une des raisons qui poussa les bolchéviks à remplacer la Prodrazviorstka par la prodnalog. Le 2 février 1921, le parti bolchévik décida de faire circuler un avis parmi les paysans de la région annonçant le remplacement de la Prodrazviorstka. L'arrêté fut confirmé officiellement au Xe congrès du parti. Le 9 février 1921, les premiers avis circulèrent dans la région de Tambov.

Dans d'autres langues