Prince de Galles

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prince de Galles (homonymie).
Prince de Galles
(en) Prince of Wales
Image illustrative de l'article Prince de Galles
Armoiries du prince de Galles.

Image illustrative de l'article Prince de Galles
Titulaire actuel
Charles de Galles
depuis le

Création 1301
Premier titulaire Édouard de Caernarfon
Résidence officielle Clarence House
Site internet http://www.princeofwales.gov.uk

Traditionnellement, le fils aîné du souverain britannique reçoit le titre de prince de Galles. Il est actuellement porté par Charles du Royaume-Uni, fils aîné de la reine Élisabeth II. L'actuel prince de Galles porte également les titres de duc de Cornouailles, duc de Rothesay, comte de Chester, comte de Carrick, Baron Renfrew, Lord des Îles, Prince et Grand Steward d'Écosse. Le titre de comte de Chester est attaché à celui de prince de Galles depuis le e siècle. Les regalia du prince de Galles sont connus sous le nom « d'honneurs de la principauté de Galles ».

Histoire du titre

Édouard II reçut le premier en 1301 de son père Édouard Ier le titre de prince de Galles, pays que ce dernier venait de conquérir. Le titre est octroyé à la fin de la campagne qu’Édouard Ier mène contre les Gallois. Le roi fit édifier une forteresse à Caernarfon face aux monts Snowdon, où il installa sa femme la reine Aliénor de Castille-Ponthieu d'Aumale. Elle y mit au monde un fils (sur les seize enfants qu'elle eut du roi). La campagne terminée, le roi proposa aux Gallois la paix et un prince : ceux-ci réclamèrent un prince né dans la principauté, ne parlant ni français ni anglo-saxon, croyant ainsi mettre le roi dans l'embarras. Alors le roi leur présenta son nouveau-né, et les rudes Gallois vinrent baiser la main de la reine et de l'enfant, devenu prince de Galles. Le titre a donc été accepté à cause de son épouse française, le suivant sur les champs de bataille [1].

En 1346, Jean l'Aveugle tombe à la bataille de Crécy à laquelle il participait du côté du roi de France. Son cimier consistant d'un grand vol (deux grandes ailes d'oiseau) ayant été saisi par Édouard de Woodstock, il serait devenu le cimier, puis l'insigne de cette principauté, de même que sa devise Ich Dien (« Je sers »).

Avant la conquête anglaise, rares étaient les seigneurs locaux qui s'intitulaient « prince de Galles » ; en effet, après l'occupation romaine, le pays s'était divisé en petites principautés concurrentes. Néanmoins, Dafydd ap Llywelyn fut reconnu prince de Galles par le roi Henri III d'Angleterre. Son neveu Llywelyn ap Gruffydd, prince de Gwynedd et dernier souverain gallois, réclama lui aussi le titre en 1258. De 1400 à environ 1412, Owain Glyndŵr établit une principauté indépendante de Galles dont il fut le souverain, le dernier Gallois à porter le titre de « prince de Galles ».

La cérémonie d'investiture du Prince de Galles se déroula au château de Caernarfon pour la première fois en 1911 pour le fils aîné du roi George V, le futur Édouard VIII. Cette cérémonie fut répétée en 1969 pour l'investiture de Charles, fils de la reine Élisabeth II.

Dans d'autres langues
Ænglisc: Wēala Þēoden
العربية: أمراء ويلز
беларуская: Прынц Уэльскі
български: Принц на Уелс
bosanski: Princ od Velsa
čeština: Princ z Walesu
Cymraeg: Tywysog Cymru
客家語/Hak-kâ-ngî: Wales Chhîn-vòng
hrvatski: Princ od Walesa
Bahasa Indonesia: Pangeran Wales
Basa Jawa: Pangéran Wales
한국어: 웨일스 공
latviešu: Velsas princis
Bahasa Melayu: Putera Wales
မြန်မာဘာသာ: ဝေလမင်းသား
Nederlands: Prins van Wales
português: Príncipe de Gales
română: Prinț de Wales
srpskohrvatski / српскохрватски: Princ od Walesa
Simple English: Prince of Wales
slovenčina: Princ z Walesu
српски / srpski: Принц од Велса
Türkçe: Galler Prensi
українська: Принц Уельський
Tiếng Việt: Thân vương xứ Wales
Bân-lâm-gú: Wales ê Thâu-lâng