Pistacia vera

Fleurs mâles du Pistacia vera L. historique du jardin alpin, Jardin des plantes, Paris, 22 avril 2011.

Le pistachier, pistachier commun, pistachier cultivé ou pistachier vrai [1] (Pistacia vera L.), est un arbuste de 3 à 10 mètres, de la famille des Anacardiaceae.

Cet arbuste originaire des zones arides du Moyen-Orient [2], fut cultivé il y a 3000 à 4 000 ans en Iran. Il fut introduit par la suite dans le bassin méditerranéen par les Romains au début de l'ère chrétienne [3].

Le pistachier est cultivé pour ses fruits comestibles. Ceux-ci nommés «  pistaches », sont utilisés dans l'alimentation humaine et en particulier grillés à l'apéritif ou en pâtisserie.

Étymologie et histoire

Le terme « pistachier » vient par l'intermédiaire du latin pistacium du grec pistakion πιστακιον, lui-même dérivé de pistakê, πιστάκη , d’origine incertaine [n 1] (cf. pistacia).

Le pistachier vrai était connu des auteurs de l'antiquité gréco-romaine. La première mention dans la littérature revient au botaniste grec Théophraste (-371; -288) qui signale sa présence en Inde et peut être en Bactriane [4]. Il indique qu'il produit des noix semblables aux amandes mais supérieures en goût. Quatre siècles plus tard, l'encyclopédiste romain du er siècle, Pline, nous apprend que le pistachier fut importé de Syrie en Italie par le gouverneur romain Lucius Vitellius et en Hispanie par le chevalier romain Flaccus Pompéius [5] (Pline, H.N. 15, 91). À la même époque, l'ouvrage de matière médicale du médecin grec Dioscoride (qui servira de manuel de référence en pharmacologie européenne et musulmane durant 1 500 ans), cite aussi les pistakia πιστακια, bonnes pour l'estomac et les morsures de serpent [6] (Dioscoride, M.M., I, 124).

À partir du XVIIe siècle, la botanique cherche à se forger des fondements autonomes et à se séparer de la médecine. Les premières descriptions botaniques modernes des différents pistachiers sont celles faites par Tournefort lors de l'expédition naturaliste qu'il mena au Levant de 1700 à 1702 (Relation d'un voyage du Levant, Tome I, lettre IX, p.375) [7]. Plus tard, en 1753, Linné crée le genre Pistacia et reconnait trois espèces : Pistacia vera , P. lentiscus et P. terebinthus [8]. Actuellement, The Plant List accepte 12 espèces [9] du genre Pistacia.

Le nom de genre Pistacia vient du latin pistacia « pistachier » et l' épithète spécifique vera est la déclinaison du latin verus « vrai ».

Feuilles et fruits
Dans d'autres langues
العربية: فستق
azərbaycanca: Əsl püstə
تۆرکجه: اصل پوسته
български: Шамфъстък
català: Pistatxer
Cebuano: Pistatso
Deutsch: Pistazie
ދިވެހިބަސް: ޕިސްތާ ބަދަން
Ελληνικά: Φιστικιά
English: Pistachio
Esperanto: Pistakujo
español: Pistacia vera
euskara: Pistatxondo
فارسی: پسته
Gaeilge: Piostáis
galego: Pistacho
ગુજરાતી: પિસ્તા
עברית: פיסטוק
हिन्दी: पिस्ता
hrvatski: Prava tršlja
hornjoserbsce: Prawa pistacija
Kreyòl ayisyen: Pistach
Հայերեն: Պիստակ
Bahasa Indonesia: Pistacio
italiano: Pistacia vera
日本語: ピスタチオ
Qaraqalpaqsha: Piste
ಕನ್ನಡ: ಪಿಸ್ತಾ
한국어: 피스타치오
Kurdî: Fistiq
Lëtzebuergesch: Pistasch
latviešu: Pistācija
മലയാളം: പിസ്താശി
नेपाली: पिस्ता
Nederlands: Pistache
norsk: Pistasj
occitan: Pistacha
پنجابی: پستہ
português: Pistache
română: Fistic
sicilianu: Pistacia vera
Scots: Pistachio
srpskohrvatski / српскохрватски: Pistacija
slovenščina: Pistacija
српски / srpski: Пистаћ
svenska: Pistasch
Tagalog: Pistatso
українська: Фісташка справжня
اردو: پستہ
Tiếng Việt: Hồ trăn
Winaray: Pistacia vera
中文: 开心果
粵語: 開心果