Pionono

Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Pio Nono.
Piononos espagnols (Santa Fe).

Pionono est le nom donné à de nombreuses pâtisseries originaires d'Espagne et particulièrement populaires en Amérique latine.

En Espagne

En Espagne, le pionono est un petit gâteau élaboré traditionnellement à Santa Fe, municipalité de la province de Grenade (Espagne). Le nom a été donné en honneur au pape Pie IX (Pio nono selon la prononciation italienne)[1]. La première référence à cette douceur apparaît le 18 mars 1858 dans la presse madrilène[2]. À son origine, ce petit gâteau, se prononce en deux mots pio nono et/ou pios nonos. C'est Leopoldo Alas Clarín qui l'écrit en un seul mot, pionono, dans son œuvre La Régente (1884).

Caractéristiques

Il se compose de deux parties : une fine tranche de biscuit enroulée en forme de cylindre (la base du gâteau), « imbibé » d'une sorte de liquide très doux qui lui donne une texture agréable et fraîche, et couronné de crème légèrement dorée. C'est un gâteau très appétissant et un peu écœurant. Il peut (et il doit dans la tradition) être mangé en une ou deux bouchées. L'ensemble est censé représenter la silhouette de la tête cylindrique du pape Pie IX, figure très mise en valeur à l'époque, surtout à partir de l'instauration du dogme de l'Immaculée Conception.

Dans d'autres langues
English: Pionono
Esperanto: Pionono
español: Pionono