Parti populaire (Espagne)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti populaire et PP.

Parti populaire
(es) Partido Popular
Image illustrative de l’article Parti populaire (Espagne)
Logotype officiel.
Présentation
PrésidentPablo Casado
Fondation
SiègeCalle Génova, 13.
28004, Madrid
Secrétaire généralTeodoro García Egea
Vice-secrétaires générauxJavier Maroto
Vicente Tirado (es)
Marta González
Isabel García Tejerina
Cuca Gamarra
Andrea Levy
PositionnementCentre droit[1],[2],[3],[4] à droite[5],[6],[7]
IdéologieLibéral-conservatisme[8],[9],[10],[11],
Démocratie chrétienne[8],[11],
Monarchisme[12]
Unionisme espagnol
Affiliation européenneParti populaire européen
Affiliation internationaleInternationale démocrate centriste
Union démocrate internationale
Adhérents869 535 ()[13]
CouleursBleu
Site web pp.es
Présidents de groupe
Congrès des députésRafael Hernando
SénatJosé Manuel Barreiro
Parlement européenManfred Weber (PPE)
Représentation
Députés
134 / 350
Sénateurs
146 / 266
Députés européens
16 / 54
Évolution des sièges obtenus pour Alliance Populaire (1977-1989) et pour le Parti populaire (1989-2016) aux élections générales d'Espagne.

Le Parti populaire (en espagnol : Partido Popular, abrégé en PP) est un parti politique libéral-conservateur espagnol. Le PP compte plus de sept cent mille adhérents, ce qui en fait le premier parti du pays en termes de membres.

Il a été fondé en 1989 par Manuel Fraga, ancien ministre franquiste et chef de la droite conservatrice depuis le retour à la démocratie, en 1977. Emmené par José María Aznar, il remporte les élections générales de 1996, puis celles de 2000, où il obtient même la majorité absolue au Congrès des députés. En 2003, Aznar se retire au profit de Mariano Rajoy, qui perd les scrutins de 2004 et de 2008.

Aux élections locales de mai 2011, le PP sort grand vainqueur, prenant les fiefs socialistes de Castille-La Manche, d'Estrémadure et de Séville. Il s'impose avec la majorité absolue aux élections générales de novembre suivant.

Après quatre années d'austérité budgétaire et de scandales de corruption, le parti est lourdement sanctionné aux élections locales de mai 2015, perdant notamment la Communauté valencienne, Madrid, Valence et la plupart de ses gains de 2011.

Dans d'autres langues
aragonés: Partido Popular
asturianu: Partido Popular
беларуская (тарашкевіца)‎: Народная партыя (Гішпанія)
español: Partido Popular
euskara: PP
estremeñu: Partido Popular
hrvatski: Partido Popular
Bahasa Indonesia: Partai Rakyat (Spanyol)
Lëtzebuergesch: Partido Popular
lumbaart: Partido Popular
srpskohrvatski / српскохрватски: Narodna stranka (Španija)