Panzerschreck

RPzB 43 Panzerschreck
image illustrative de l’article Panzerschreck
Panzerschreck 43 (en bas) et Panzerfaust 60 (en haut)
Présentation
PaysDrapeau de l'Allemagne nazie Allemagne nazie
TypeLance-roquettes
MunitionsRoquette à charge creuse
FabricantEnzinger Union, HASAG et Jäckel
Période d'utilisation1944
Production314 895 lance-roquettes et 2 218 400 roquettes
Poids et dimensions
Masse (non chargé)11 kg (avec bouclier)
Longueur(s)1 640 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'actionCoup par coup
Portée220 m
Cadence de tir2 coups/min
Vitesse initiale105 m/s
Capacité1 seule munition
Panzerschreck 43 (en bas) et Panzerfaust 60 (en haut)

Le Panzerschreck (en allemand « la terreur du char ») est le nom courant du Raketen Panzerbüchse 43 (« lanceur de roquette anti-char ») ou RPzB 43. C'était un lance-roquettes allemand produit pendant la Seconde Guerre mondiale.

Histoire

En 1943, les troupes allemandes qui combattent les soldats américains en Afrique du Nord capturent de nombreux exemplaires du bazooka. Ne disposant à l'époque que du Panzerfaust 30 à usage unique pour 30 mètres de portée (le Panzerfaust 60 étant encore à l'étude), les militaires allemands décidèrent de se doter d'un lance-roquettes capable d'être utilisé plusieurs fois, à l'image du bazooka américain.

Redouté par les équipages de chars alliés, ce lance-roquettes RPzB 43 Panzerschreck, surnommé « tuyau de poêle » (« Ofenrohr » en allemand), fonctionne comme son homologue américain grâce à un mécanisme de tir électrique. Mais contrairement à celui-ci et au Panzerfaust, la roquette était propulsée durant tout le vol par un moteur de fusée et pas uniquement par une impulsion lors du tir. La tête de la roquette fonctionnait sur le principe de la charge creuse.

À cause du flux de gaz chaud et toxique émanant du moteur de la roquette, les premières versions du Panzerschreck nécessitaient le port d'un poncho ignifuge et d'un masque à gaz par le tireur, ce qui devint inutile lors de l'utilisation des modèles suivants dotés d'un bouclier de protection.

La portée du Panzerschreck était plus grande que celle du Panzerfaust, ce qui permettait de ne plus devoir se rapprocher à proximité immédiate du blindé ennemi pour pouvoir tirer. Une plus grande cadence de tir était également possible grâce au rechargement.

Dans d'autres langues
العربية: بانزر شريك
български: Панцершрек
bosanski: Panzerschreck
català: Panzerschreck
čeština: Panzerschreck
English: Panzerschreck
español: Panzerschreck
eesti: R PzB 54
فارسی: پانتسرشرک
עברית: פנצרשרק
italiano: Panzerschreck
한국어: 판처슈렉
Nederlands: Panzerschreck
português: Panzerschreck
română: Panzerschreck
русский: Панцершрек
Simple English: Panzerschreck
српски / srpski: Панцершрек
svenska: Panzerschreck
Türkçe: Panzerschrek
українська: Panzerschreck
中文: 坦克殺手
粵語: 坦克殺手