Oqba Ibn Nafi al-Fihri

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Okba.
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.
Oqba Ibn Nafi
عقبة بن نافع
Oqba Ibn Nafi al-Fihri
Statue d'Oqba Ibn Nafi à Biskra, en Algérie.

Naissance622
La Mecque
Décès683 (à 61 ans)
Sidi Okba (près de Biskra)
Mort au combat
OrigineBanu Fihr
AllégeanceCalifat Rachidun
Califat Omeyyade
GradeÉmir
ConflitsConquête musulmane du Maghreb
Autres fonctionsGouverneur de la province d'Ifriqiya (666-674 / 681-683)

Oqba Ibn Nafi[1] (arabe : عقبة بن نافع‎ ʿUqbah ibn Nāfiʿ), né en 622 à La Mecque, et mort en 683 à Sidi Okba[2], est un gouverneur et général arabe au service du califat Rachidun depuis le règne d'Omar, puis plus tard, le califat Omeyyade sous les règnes de Muʿawiya Ier et Yazīd Ier, connu pour avoir mené la conquête musulmane du Maghreb. Il est le neveu de Amr ibn al-As et est souvent surnommé al-Fihri en référence aux Banu Fihr, un clan lié aux Quraych.

Oqba accompagne Amr ibn al-As dans la prise des villes du Maghreb, en commençant par Barqa et en continuant par la Tripolitaine en 644. En 670, nommé émir, il commande une armée musulmane en Ifriqiya, et crée des postes militaires à intervalles réguliers sur sa route. Dans l'exarchat de Carthage (actuelle Tunisie) il fonde la ville de Kairouan, qu'il utilise comme base pour ses opérations.

Dans d'autres langues