Numa Pompilius

Numa Pompilius
Illustration.
Numa Pompilius, portrait imaginaire du Promptuarii Iconum Insigniorum de Guillaume Rouillé - 1553
Titre
2e roi légendaire de Rome
673 av. J.-C. (~43 ans)
PrédécesseurRomulus
SuccesseurTullus Hostilius
Biographie
Lieu de naissanceinconnu
Date de décès673 av. J.-C. (Rome)
NationalitéSabin

Numa Pompilius
Liste des rois de Rome
Série Rome antique

Numa Pompilius était le deuxième des sept rois de la monarchie romaine. Selon la tradition latine, c'est-à-dire celle des annalistes romains qui suivent la liste établie par Fabius Pictor, son règne s'étend de -715 à -673[1]. Il fait partie de la première série mythique des rois de Rome qui se partagent entre les rois latins (Romulus et Tullus Hostilius), et les rois sabins (Numa Pompilius et Ancus Marcius). C'est un roi pacifique.

Généalogie

Selon les récits de Plutarque, Numa était le cadet des quatre fils de Pomponius, né le jour de la fondation de Rome. Il mena une vie de discipline stricte et bannit toute forme de luxe de sa maison. Titus Tatius, roi des Sabins et collègue de Romulus, lui donna sa fille unique Tatia en mariage. Après treize années de vie commune, la princesse mourut. Cet événement tragique poussa Numa à se retirer à la campagne.

Numa était âgé de près de quarante ans lorsqu'on lui offrit de devenir roi. Il vivait « dans une ville sabine célèbre que l'on appelait Cures et d'après laquelle Romains et Sabins s'étaient donnés le nom conjoint de Quirites[2] ». Bien qu'il refusât tout d’abord l'offre, son père et Marcius Ier le convainquirent d'accepter.

Lorsqu'il mourut de vieillesse en -673, il y eut un nouvel interrègne, puis le peuple romain choisit pour roi Tullus Hostilius.

Plutarque nous enseigne que les historiographes discutaient du nombre d'épouses et d'enfants de Numa Pompilius[3].

Suivant les uns, Numa Pompilius n'aurait épousé d'autre femme que Tatia, dont il n'aurait eu qu'une fille, Pompilia[4].

Suivant d'autres, Numa Pompilius et Tatia auraient eu, outre Pompilia, quatre fils : Pompo, Pinus, Calpus[5] et Mamercus[6]. Sous la République, quatre gentes prétendaient descendre de Numa Pompilius par les mâles : les Pomponii, ou gens Pomponia, de Pompo ; les Aemilii, ou gens Aemilia, de Mamercus ; les Calpurnii, ou gens Calpurnia, de Calpus ; et les Pinarii, ou gens Pinaria, de Pinus. Les Marcii, ou gens Marcia, prétendaient descendre de Pompolia, la mère d'Ancus Marcius, le quatrième roi de Rome[7].

D'autres, enfin, considéraient que Pompilia n'était pas la fille de Tatia mais celle de Lucrèce que Numa Pompilius aurait épousée après avoir accédé au trône[8].

Dans d'autres langues
Alemannisch: Numa Pompilius
azərbaycanca: Numa Pompili
беларуская: Нума Пампілій
беларуская (тарашкевіца)‎: Нума Пампіліюс
български: Нума Помпилий
català: Numa Pompili
čeština: Numa Pompilius
español: Numa Pompilio
euskara: Numa Ponpilio
hrvatski: Numa Pompilije
Bahasa Indonesia: Numa Pompilius
italiano: Numa Pompilio
lietuvių: Numa Pompilijus
Baso Minangkabau: Numa Pompilius
Nederlands: Numa Pompilius
português: Numa Pompílio
română: Numa Pompilius
srpskohrvatski / српскохрватски: Numa Pompilije
Simple English: Numa Pompilius
slovenčina: Numa Pompilius
slovenščina: Numa Pompilij
српски / srpski: Нума Помпилије
Türkçe: Numa Pompilius
українська: Нума Помпілій
Tiếng Việt: Numa Pompilius