Nornes

Les Nornes tissant les fils du destin au pied d'Yggdrasil.

Les Nornes (terme du vieux norrois, pluriel nornir) de la mythologie nordique sont comparables aux dises qui règlent le destin de l'ensemble des habitants des neuf mondes de la cosmogonie nordique[1].

Bien que les Nornes soient assez nombreuses, d'après l'interprétation de Snorri Sturluson de la Völuspá, les trois plus importantes sont appelées Urd, Verdandi et Skuld et résident près du Puits d'Urd, le puits du Destin. Elles en tirent l'eau et en arrosent l'arbre Yggdrasil afin que ses branches ne pourrissent jamais[2]. Les Nornes sont décrites comme trois puissantes jötunns dont l'arrivée a mis fin à l'âge d'or des dieux[2].

En plus de ces trois Nornes, il existe de nombreuses autres Nornes, qui arrivent lorsqu'une personne naît afin de fixer son avenir[2]. Ces Nornes peuvent être bienveillantes ou malveillantes ; elles étaient considérées responsables respectivement des événements heureux ou malheureux de la vie[2].

Dans d'autres langues
bosanski: Norne
čeština: Norny
dansk: Norne
Deutsch: Nornen
Ελληνικά: Νορν
English: Norns
Esperanto: Nornoj
español: Nornas
eesti: Nornid
فارسی: نورن
suomi: Nornat
galego: Norns
עברית: נורנות
hrvatski: Norne
magyar: Nornák
Bahasa Indonesia: Norn
íslenska: Norn
italiano: Norne
日本語: ノルン
한국어: 노른
lietuvių: Nornos
latviešu: Nornas
norsk nynorsk: Norner
norsk: Norne
polski: Norny
português: Nornas
русский: Норны
srpskohrvatski / српскохрватски: Norne
Simple English: Norns
slovenčina: Norny
svenska: Nornor
Türkçe: Norn
українська: Норни
Tiếng Việt: Norn