New General Catalogue

Le New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars ou NGC (en français « Nouveau catalogue général de nébuleuses et d'amas d'étoiles ») est l'un des catalogues astronomiques les plus connus dans le domaine de l'astronomie amateur, avec le catalogue Messier.

Il contient 7 840 objets du ciel profond (principalement des galaxies, mais aussi d'autres types) recensés par John Dreyer jusqu'en 1888, date de première parution du catalogue dans les Memoirs of the Royal Astronomical Society[1]. Ce catalogue est une révision et un élargissement du General Catalogue de John Herschel, paru en 1864, auquel il apporte de nombreuses améliorations. Dreyer a classé les objets du NGC en fonction de leur ascension droite, ce qui permet de déduire le meilleur moment de l'année pour les observer. La ligne d'origine des numéros NGC est la ligne d'ascension droite 0 heure (passant près de la frontière entre les constellations de Pégase et d'Andromède). Ainsi, l'objet NGC 1 se situe à une ascension droite de 0 h et les numéros des objets NGC vont dans l'ordre croissant vers les ascensions droites croissantes, c'est-à-dire vers l'est. Malgré la difficulté d'observation que présentent certains de ces objets, le NGC est très prisé non seulement des amateurs, mais aussi des professionnels qui ont ainsi accès aux objets les plus accessibles du ciel profond – nombre d'objets NGC ont ainsi fait l'objet d'études approfondies. Néanmoins, ce catalogue contenait encore de nombreux doublons et imprécisions et a donc été remplacé par le RNGC (Revised New General Catalogue), dressé par Sulentic et Tifft (1973).

John Dreyer ayant poursuivi ses investigations après la publication du NGC, il présenta en 1895 et en 1908 (version augmentée) un catalogue complémentaire de 5 386 objets, le catalogue IC (Index Catalogue I et II), qui porta le nombre d'objets répertoriés par Dreyer à plus de 13 000. Les objets des catalogues NGC et IC originaux ont finalement été partiellement corrigés en 1988 (soit exactement un siècle après le catalogue NGC original) par Roger Sinnott pour former le catalogue NGC 2000.0 qui est utilisé aujourd'hui. Un autre projet de correction des NGC et IC est le Projet NGC/IC[2]. La correction la plus complète à ce jour[Quand ?] des NGC et IC est faite par Wolfgang Steinicke, ancien collaborateur du project NGC/IC[3] — cette version est utilisée par de nombreux systèmes informatisés de contrôles de télescope.

Dans d'autres langues
azərbaycanca: Yeni ümumi kataloq
беларуская (тарашкевіца)‎: Новы агульны каталёг
български: Нов общ каталог
Esperanto: NGC-katalogo
euskara: NGC sistema
suomi: NGC
Gaeilge: NGC
हिन्दी: एन. जी. सी.
Bahasa Indonesia: New General Catalogue
Lëtzebuergesch: New General Catalogue
lietuvių: NGC katalogas
македонски: Нов општ каталог
Bahasa Melayu: Katalog Am Baru
Plattdüütsch: New General Catalogue
norsk nynorsk: New General Catalogue
occitan: NGC
srpskohrvatski / српскохрватски: Novi opšti katalog
Simple English: New General Catalogue
slovenščina: Novi splošni katalog
српски / srpski: Нови општи каталог
oʻzbekcha/ўзбекча: Yangi umumiy katalog
Tiếng Việt: Thiên thể NGC
中文: NGC天體表