Neue Deutsche Härte

Neue Deutsche Härte
Origines stylistiquesMetal industriel, metal alternatif, hard rock, groove metal, rock allemand, electronica, techno, EDM
Origines culturellesMilieu des années 1990 ; Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Instruments typiquesGuitare, basse, synthétiseur, ready-made, boîte à rythmes, batterie, séquenceur, clavier, échantillonneur, percussions
PopularitéÉlevée en Allemagne et certains pays d'Europe
Voir aussiNeue Deutsche Welle, nu metal

La Neue Deutsche Härte [ˈnɔɪ̯ə ˈdɔɪ̯t͡ʃə ˈhɛʁtə][1] (littéralement : nouvelle dureté allemande ; NDH), également connue sous le terme de dance metal (tanzmetall), est un sous-genre musical du heavy metal. Le terme est initialement utilisé par la presse allemande pour définir le premier album de Rammstein, Herzeleid (1995)[2].

Dans d'autres langues