Nain (créature fantastique)

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir nain.
Nain
Description de cette image, également commentée ci-après
Un nain, tel qu'il a été popularisé par la fantasy et les jeux de rôle (vue d'artiste de BrokenMachine86).

Créature

GroupeMythologie, folklore populaire
Sous-groupePetit peuple
CaractéristiquesHumanoïde de petite taille, excellent mineur et artisan
HabitatDans les montagnes, et sous terre.
ProchesLutin, gobelin, gnome

Origines

OrigineMythologie nordique, folklore germanique
RégionEurope de l'Ouest et du Nord
Première mentionAntiquité

Le nain est une créature humanoïde imaginaire souterraine de petite taille, dont la figure actuelle est principalement issue de la mythologie nordique et des croyances germaniques médiévales. Comme le lutin, le gobelin et le gnome, avec lesquels il est souvent confondu, il fait partie du « petit peuple ». Il partage peut-être l'origine des géants mythologiques.

Les mythologies, la littérature, le folklore, les contes et les traditions populaires de très nombreux pays relatent des récits de nains. Bien que des textes plus anciens les évoquent, les nains acquièrent la plupart de leurs caractéristiques dans les textes allemands médiévaux, qui les dépeignent comme d’excellents forgerons industrieux aux demeures souterraines ou montagnardes, créateurs d’armes pour les dieux, mais sans donner d’indication précise sur leur taille. Ils sont perçus comme de petits êtres au fil du temps. En raison de leur lien originel aux croyances mortuaires païennes, ils gardent mauvaise réputation et sont diabolisés par l’Église médiévale. Paradoxalement, ils se rapprochent de l'elfe et des génies bénéfiques du foyer au e siècle, puis s’associent au folklore minier, pouvant se révéler une grande aide ou au contraire une nuisance terrible pour les humains.

Aux côtés de ceux de la mythologie nordique, les croyances comptent des centaines de petites créatures désignées comme des nains, tels les Nibelungen, Bergleutes, Knockers et Bonnets-Rouges, ou encore Alberich. Désormais, pour la plupart des gens, les nains ont perdu tout côté maléfique. Ils renvoient à l'imagination créatrice enfantine, à l'image des personnages qui aident Blanche-Neige, ou des statuettes qui décorent les jardins.

Bon nombre de productions artistiques les mettent en scène, notamment la tétralogie L'Anneau du Nibelung de Richard Wagner. En créant la Terre du Milieu qu'il peuple entre autres de nains, J. R. R. Tolkien contribue par ses écrits (en particulier Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux) à en donner une nouvelle image, reprise par la littérature fantasy, le jeu de rôle et les jeux vidéo, comme celle d'un peuple de guerriers maniant la hache ou le marteau, vivant sous les montagnes, et souvent opposé aux elfes.

Sommaire

Dans d'autres langues
български: Джудже
čeština: Trpaslík
Cymraeg: Corrach
Esperanto: Nano (mito)
suomi: Kääpiö
Kreyòl ayisyen: Tinen
magyar: Törpék
հայերեն: Թզուկներ
Bahasa Indonesia: Kurcaci
日本語: ドワーフ
ქართული: ჯუჯები
Lëtzebuergesch: Zwak (Mythologie)
lietuvių: Nykštukai
latviešu: Rūķis
македонски: Џуџе
polski: Krasnolud
português: Anões (mitologia)
Romani: Bono
română: Pitic
русский: Гномы
Scots: Droich
Simple English: Dwarf (mythology)
slovenščina: Palček
српски / srpski: Патуљак
українська: Гном
اردو: بونا
中文: 矮人