Monica Seles

Page d'aide sur les redirections « Seles » redirige ici. Pour les autres significations, voir Celes ou Seles.
Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».

Monica Seles
Image illustrative de l’article Monica Seles
Monica Seles lors d'une exhibition (La Nouvelle-Orléans – 2007)
Carrière professionnelle
1988 – 2003[a]
PaysDrapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie socialiste
Drapeau de la République fédérale de Yougoslavie Yougoslavie fédérale
Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (45 ans)
Novi Sad
Taille1,78 m (5 10)
Prise de raquetteGauchère, revers et coup droit à deux mains
EntraîneursKároly Seles (1979-1998)
Nick Bollettieri (1986-1990)
Michael Sell (2001-2002)
Gains en tournois14 891 762 $
Hall of FameMembre depuis 2009
Palmarès
En simple
Titres53
Finales perdues32
Meilleur classement1re (11-03-1991)
En double
Titres6
Finales perdues3
Meilleur classement16e (22-04-1991)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust.R-G.Wim.US.
SimpleV (4)V (3)F (1)V (2)
Double1/21/81/41/4
Médailles olympiques
Simple1
Titres par équipe nationale
Fed Cup3 (1996, 1999, 2000)
Hopman Cup1 (1991)

Monica Seles, née le à Novi Sad, est une joueuse de tennis de l'ex-Yougoslavie, naturalisée américaine en 1994.

Considérée comme la première cogneuse de l'histoire de son sport, elle gagne le tournoi de Roland-Garros en 1990, à 16 ans et demi : un exploit inégalé sur la terre battue parisienne. En mars 1991, elle devient à l'époque la plus jeune numéro un mondiale au classement WTA et, pendant deux ans, interrompt le long règne de sa rivale Steffi Graf. Avant son vingtième anniversaire, elle décroche huit titres du Grand Chelem, remportant ainsi chacun des tournois qui le composent à l'exception de Wimbledon.

Sa chasse aux records s'arrête net en avril 1993 quand, en plein match à Hambourg, un spectateur la poignarde dans le dos.

De retour à la compétition en août 1995, Seles triomphe encore à l'Open d'Australie en janvier 1996, puis se maintient sans peine parmi l'élite. Elle ne retrouve toutefois jamais la plénitude de ses moyens, concurrencée par une nouvelle génération de joueuses plus athlétiques. En février 2008, après cinq saisons d'inactivité pour cause de blessure au pied, elle officialise sa retraite sportive à l'âge de 34 ans.

Professionnelle entre 1988 et 2003, elle totalise 53 tournois à son palmarès — incluant neuf tournois du Grand Chelem et trois Masters — et 178 semaines à la tête du classement WTA. Médaillée de bronze au Jeux olympiques de Sydney en 2000, elle compte enfin trois titres en Fed Cup avec l'équipe des Etats-Unis (en 1996, 1999 et 2000).

Monica Seles, qui jouait revers et coup droit à deux mains, est restée célèbre auprès du public pour les cris qu'elle avait coutume de pousser sur le court au moment de frapper la balle.

Dans d'autres langues
العربية: مونيكا سيليش
беларуская: Моніка Селеш
български: Моника Селеш
català: Monica Seles
Deutsch: Monica Seles
emiliàn e rumagnòl: Monica Seles
English: Monica Seles
Esperanto: Monica Seles
español: Monica Seles
euskara: Monica Seles
Gaeilge: Monica Seles
hrvatski: Mónika Szeles
հայերեն: Մոնիկա Սելեշ
Bahasa Indonesia: Monica Seles
italiano: Monica Seles
latviešu: Monika Seleša
македонски: Моника Селеш
Nederlands: Monica Seles
occitan: Monica Seles
polski: Monica Seles
português: Monica Seles
română: Monica Seleș
русский: Селеш, Моника
srpskohrvatski / српскохрватски: Monika Seleš
Simple English: Monica Seles
slovenčina: Monika Selešová
slovenščina: Monika Seleš
српски / srpski: Моника Селеш
svenska: Monica Seles
Türkçe: Monica Seles
українська: Моніка Селеш
Tiếng Việt: Monica Seles
Yorùbá: Monica Seles
Bân-lâm-gú: Monica Seles