Mikhaïl Semionovitch Vorontsov

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mikhaïl Vorontsov.

Mikhaïl Semionovitch Vorontsov
Михаил Семёнович Воронцов
Mikhaïl Semionovitch Vorontsov
Mikhaïl S. Vorontsov. Portrait exposé dans la galerie du Palais d'Hiver

Naissance30 mai 1782
Saint-Pétersbourg
Décès18 novembre 1856 (à 74 ans)
Odessa
OrigineDrapeau de l'Empire russe Empire russe
ArmeInfanterie
GradeGénéral-Feldmarschall
ConflitsGuerres napoléoniennes, guerre du Caucase
DistinctionsOrdre de Saint-André Ordre de Saint-André

Ordre de St-Georges IIe classe Ordre de Saint-Georges
Ordre de Saint-Vladimir Ie classe Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Saint Alexandre Nevski Ordre de Saint-Alexandre Nevski
Ordre de Sainte-Anne Ie classe Ordre de Sainte-Anne


Emblème

Mikhaïl Semionovitch Vorontsov (en russe : Михаил Семёнович Воронцов ; 30 mai 1782-18 novembre 1856), prince russe et maréchal, s'est illustré au cours des guerres napoléoniennes, et en menant la conquête russe du Caucase de 1844 à 1853.

Il est le fils du comte Semion Romanovitch Vorontsov et de la compositrice Catherine Séniavina, et le neveu du chancelier impérial Alexandre Romanovitch Vorontsov. Il grandit à Londres avec son père, où il reçoit une éducation brillante. En 1803-1804 il sert pour la première fois dans le Caucase sous les ordres de Paul Tsitsianov et de Gouliakov, et manque de mourir au désastre de Zakatalo (15 janvier 1804).

De 1805 à 1807, il combat les troupes napoléoniennes, notamment aux batailles de Pułtusk et de Friedland. De 1809 à 1811, il participe à la guerre contre les Turcs et s’illustre par son courage dans quasiment tous les moments importants.

Dans d'autres langues