Miguel Hidalgo

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hidalgo.
Miguel Hidalgo
Image illustrative de l'article Miguel Hidalgo

Surnom Padre de la Patria
Naissance
Près de Pénjamo, Nouvelle-Espagne
Décès
Chihuahua
Allégeance Drapeau du Mexique  Mexique
Grade Généralissime
Années de service 1810- 1811
Commandement Ejército Insurgente
Conflits Guerre d'indépendance du Mexique
Faits d'armes bataille du pont de Calderón
Statue de Miguel Hidalgo à Coyoacán

Miguel Hidalgo (Miguel Gregorio Antonio Ignacio Hidalgo y Costilla y Gallaga Mondarte Villaseñor), né le dans l'hacienda de Corralejo près de Pénjamo dans l’État actuel de Guanajuato et exécuté le à Chihuahua, est un religieux dont l'insurrection en faveur de Ferdinand VII marqua le début d'une guerre qui se termina avec l'indépendance du pays en 1821

Il est considéré au Mexique comme le père de la Patrie.

Miguel Hidalgo avait été surnommé par ses amis El Zorro (le renard) en reconnaissance de son astuce et de son esprit.

Prêtre

Hidalgo est un Espagnol né au Mexique, auquel le système colonial n'accorde pas les privilèges dont jouissent les Espagnols nés dans la métropole, dits Peninsulares.

Il suit des études de théologie et il est ordonné prêtre à 25 ans. Il fut le recteur du Collège San Nicolás à Valladolid (aujourd’hui Morelia), où il avait pour disciple José María Morelos, qui plus tard le rejoindra dans sa lutte contre les privilèges dont jouissaient les Espagnols nés dans la péninsule Ibérique.

Les autorités de la Nouvelle-Espagne accusèrent Hidalgo d'être ce que l'on nommait alors 'un cura solicitante c'est-à-dire un curé, qui, abusant de sa situation obtenait des faveurs sexuelle des femmes de sa paroisse ; il dut alors affronter un procès que lui intenta l'Inquisition, les charges furent abandonnées grâce à ses talents oratoires.

Hidalgo affronta d'autres problèmes ; il fut notamment accusé de détournements de fonds dans l'administration du Colegio de San Nicolás  (es) ; pour cette raison, les autorités lui confisquèrent les haciendas de Santa Rosa, San Nicolás et Xaripeo, qu'il avait acquis durant sa fonction de trésorier.

Hidalgo planta près de son village des mûriers pour l’élevage des vers à soie. Le gouvernement qui protégeait les soieries espagnoles les fit arracher. Il planta alors des vignes qui subirent le même sort [1].

Dans d'autres langues
Aymar aru: Miguel Hidalgo
Հայերեն: Միգել Իդալգո
Bahasa Indonesia: Miguel Hidalgo y Costilla
ქართული: მიგელ იდალგო
Nāhuatl: Miguel Hidalgo
Nederlands: Miguel Hidalgo
português: Miguel Hidalgo
Runa Simi: Miguel Hidalgo
Simple English: Miguel Hidalgo
slovenščina: Miguel Hidalgo
српски / srpski: Мигел Идалго
Türkçe: Miguel Hidalgo
українська: Мігель Ідальго