Messe en ut majeur de Beethoven

La Messe en ut majeur, op. 86, de Ludwig van Beethoven, fut composée à Eisenstadt en 1807[1],[2] chez le Nicolas II, prince Esterházy auquel elle fut dédiée. Elle ne fut publiée qu'en 1812 chez Breitkopf & Härtel à Leipzig[1],[2].

Il s'agit de la deuxième œuvre liturgique de Beethoven, six ans après Le Christ au Mont des Oliviers et quinze ans avant l'achèvement de la Missa Solemnis. Moins connue que cette dernière, elle est assez peu jouée de nos jours.

La Messe en ut fut l'occasion d'une brouille définitive entre Beethoven et le prince Esterházy, ce dernier ayant fait comprendre au musicien qu'il n'appréciait pas son œuvre[3]. L'œuvre fut par la suite dédiée au Prince Kinský[1],[2].