Mercedes d'Orléans

Mercedes d'Orléans
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Mercedes d'Orléans, reine d'Espagne.

Titre

Reine consort d'Espagne


(5 mois et 3 jours)

PrédécesseurMarie Victoire dal Pozzo della Cisterna
SuccesseurMarie-Christine d'Autriche
Biographie
DynastieMaison d'Orléans-Bourbon
Nom de naissanceMaría de las Mercedes de Orleans y Borbón
Naissance
Madrid (Espagne)
Décès (à 18 ans)
Madrid (Espagne)
SépultureCathédrale de l'Almudena de Madrid
PèreAntoine d'Orléans, duc de Montpensier
MèreLouise Fernande de Bourbon
ConjointAlphonse XII d'Espagne
ReligionCatholicisme
Description de cette image, également commentée ci-après

María de las Mercedes d’Orléans[1],[2] — couramment appelée Mercedes d’Orléans (prononcer /mɛʁ.se.dɛs/) — est une infante d’Espagne, qui naquit le , au Palais royal de Madrid, et qui décéda à Madrid le .

Par sa naissance, Mercedes est une infante issue de la branche espagnole de la maison d’Orléans-Galliera mais, par son mariage avec le roi Alphonse XII, c’est également une reine d’Espagne.

Famille

La famille du duc de Montpensier.

La princesse est le cinquième enfant du prince français Antoine d’Orléans, duc de Montpensier, et de son épouse l’infante espagnole Louise Fernande de Bourbon (1832-1897).

Par son père, elle est donc la petite-fille du roi des Français Louis-Philippe Louis-Philippe Ier (1773-1850) et de son épouse Marie-Amélie de Bourbon (1782-1866), princesse des Deux-Siciles.

Par sa mère, elle est également la petite-fille de deux autres souverains : le roi Ferdinand VII d’Espagne (1784-1833) et sa femme la reine Marie-Christine de Bourbon (1806-1878), princesse des Deux-Siciles.

Ajoutons que le parrain et la marraine de l’infante Mercedes sont son oncle et sa tante, la reine Isabelle II d’Espagne (1830-1904) et le roi consort François d’Assise de Bourbon (1822-1902).

Le 23 janvier 1878, la princesse épouse son cousin germain, le roi Alphonse XII d’Espagne (1857-1885). Mais ce mariage d’amour ne dure que six mois et Mercedes meurt de maladie peu de temps après.

Dans d'autres langues