Matthieu (apôtre)

  • page d’aide sur l’homonymie pour les articles homonymes, voir saint matthieu, matthieu et mathieu (prénom).
    saint matthieu et l'ange, de rembrandt (1661), musée du louvre

    matthieu, du grec Ματθαῖος (matthaios), transcrit de l'hébreu mattai ou mattay, abréviation de mattithyahû (mattith = don et yâhû = yhwh), ou matthieu-lévi ou saint matthieu, est un personnage juif lié à la galilée qui apparaît pour la première fois dans les Évangiles synoptiques, où il est appelé soit matthieu, soit lévi. il y est décrit comme un publicain percepteur d'impôts, que jésus appelle pour devenir un de ses douze apôtres.

    pour certains historiens modernes, il convient de dissocier l'apôtre matthieu et le rédacteur de l'Évangile dit « selon saint matthieu ». ce livre a probablement été composé dans les années 80, sans doute à partir d'une version de l'Évangile selon marc à laquelle ont été adjointes des paroles de jésus (des logia) issues de ce que les spécialistes appellent la source q.

    il n'existe, dans l'historiographie récente sur les origines du christianisme, aucune information concernant l'apôtre matthieu[1]. il n'apparaît que dans le nouveau testament.

  • biographie selon les Évangiles
  • l'Évangile dit « selon saint matthieu »
  • légendes ultérieures (à partir du iiie siècle)
  • interprétation
  • culte
  • représentation
  • notes et références
  • articles connexes

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Matthieu, Matthieu et Mathieu (prénom).
Saint Matthieu et l'Ange, de Rembrandt (1661), musée du Louvre

Matthieu, du grec Ματθαῖος (Matthaios), transcrit de l'hébreu Mattai ou Mattay, abréviation de Mattithyahû (Mattith = don et Yâhû = YHWH), ou Matthieu-Lévi ou saint Matthieu, est un personnage juif lié à la Galilée qui apparaît pour la première fois dans les Évangiles synoptiques, où il est appelé soit Matthieu, soit Lévi. Il y est décrit comme un publicain percepteur d'impôts, que Jésus appelle pour devenir un de ses douze apôtres.

Pour certains historiens modernes, il convient de dissocier l'apôtre Matthieu et le rédacteur de l'Évangile dit « selon saint Matthieu ». Ce livre a probablement été composé dans les années 80, sans doute à partir d'une version de l'Évangile selon Marc à laquelle ont été adjointes des paroles de Jésus (des logia) issues de ce que les spécialistes appellent la Source Q.

Il n'existe, dans l'historiographie récente sur les origines du christianisme, aucune information concernant l'apôtre Matthieu[1]. Il n'apparaît que dans le Nouveau Testament.

Dans d'autres langues
العربية: متى
ܐܪܡܝܐ: ܡܬܝ ܡܟܣܐ
مصرى: متى
беларуская (тарашкевіца)‎: Мацьвей (апостал)
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Mā-tái
Cymraeg: Mathew
dansk: Matthæus
Zazaki: Matta
eesti: Matteus
فارسی: متی
עברית: מתי
hrvatski: Sveti Matej
Bahasa Indonesia: Matius
日本語: マタイ
la .lojban.: mataios
Jawa: Matius
한국어: 사도 마태오
Ligure: San Matê
lumbaart: San Mattee
lietuvių: Apaštalas Matas
latviešu: Svētais Matejs
Malagasy: Matio
Malti: San Mattew
Plattdüütsch: Matthäus (Apostel)
Nederlands: Matteüs (apostel)
norsk nynorsk: Evangelisten Matteus
Piemontèis: Maté (apòstol)
русский: Левий Матфей
srpskohrvatski / српскохрватски: Apostol Matej
Simple English: Matthew the Evangelist
slovenčina: Matúš (apoštol)
slovenščina: Sveti Matej
svenska: Matteus
Kiswahili: Mtume Mathayo
Türkçe: Matta (havari)
татарча/tatarça: Леви Маттай
اردو: متی
vèneto: San Mateo
中文: 馬太