Maoris (Nouvelle-Zélande)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maori.
Maoris
Description de cette image, également commentée ci-après
Honiana Te Puni-kokopu, chef māori du XIXe siècle.
Populations significatives par région
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande734 200 (2017)[1]
Drapeau de l'Australie Australie142 106 (2016)[2]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Unienviron 8 000 (2000)
Population totale885 000
Autres
LanguesMaori et anglais
ReligionsIrréligion, Christianisme (Presbytérianisme, Mormons), religions traditionnels
Ethnies liéesPolynésiens

Les Maoris de Nouvelle-Zélande (en maori de Nouvelle-Zélande : māori ; API : /maːori/ ) sont des populations polynésiennes autochtones de Nouvelle-Zélande. Ils s'y seraient installés par vagues successives à partir du VIIIe siècle. Ils sont aujourd'hui plus de 730 000[1] (environ 15 % de la population néo-zélandaise), auxquels il faut ajouter une diaspora de plus de 140 000 personnes dont une grande majorité vit en Australie.

Dans les légendes et les traditions orales, le mot « maori » distingue les êtres humains mortels des dieux et des esprits [réf. nécessaire]. Ce mot se retrouve dans les autres langues polynésiennes comme l’hawaïen ou le marquisien, (Maoli), le tahitien (Maohi) et le maori des îles Cook, avec un sens identique. Les premiers visiteurs européens des îles de Nouvelle-Zélande (les « Pakehas » arrivés au e siècle), ont désigné le peuple qu’ils y ont trouvé par des termes variés comme « indiens », « aborigènes », « natifs » ou encore « Néo-Zélandais ». C'est au contact de ces étrangers que ces populations ont commencé à se désigner d'abord sous le terme de « tangata māori » (homme ordinaire, autochtone), pour finalement ne garder que « māori ». En 1947, le « Département des Affaires indigènes » a été renommé « Département des Affaires māories », consacrant ainsi la reconnaissance de ce terme. Dans la culture māorie, chaque tribu (« iwi »), chaque sous-tribu (« hapu »), chaque individu est doté d'un mana. Dans le mana, les valeurs de loyauté et de solidarité comptent davantage que les hiérarchies de rang ou de fortune.

La généalogie est la constante préoccupation des Māoris, capables de décliner la liste de leurs ancêtres jusqu'au premier d'entre eux, migrant de la lointaine et mythique Hawaiki, vingt ou trente générations plus tôt.

Origines

Arrivée en Nouvelle-Zélande

Vue d'un paysage.

À partir de 3000 av. J.-C., une région, qui part de l'archipel Bismarck à l'ouest, jusqu'aux îles Samoa à l'est, est occupée par la culture Lapita. Ces peuples sont les premiers à avoir habité les îles Fidji, les îles Samoa et les îles Tonga. De nombreuses autres civilisations ont aussi rayonné depuis cette base dans toutes les îles à proximité, par exemple en Nouvelle-Calédonie. Plus tard, ces peuples colonisent un triangle d'îles plus à l'est, formé par Hawaï au nord, l'île de Pâques à l'est et la Nouvelle-Zélande au sud[3].

Le siècle d'arrivée des premiers colons en Nouvelle-Zélande n'est pas connu avec certitude. Certains auteurs parlent d'une arrivée entre le milieu et la fin du Ier millénaire apr. J.-C. La majorité des ethnologues penche désormais pour une installation entre 1000 et 1100 apr. J.-C. 1300 est une autre possibilité étudiée, mais cela suppose une arrivée massive de colons ou bien une augmentation rapide de la population pour expliquer l'étendue du développement de la civilisation en 1500[3],[4].

Les îles Chatham sont colonisées après la Nouvelle-Zélande, et cette population ne sera redécouverte par les explorateurs européens qu'en 1791[4].

Des preuves archéologiques et linguistiques (Sutton 1994) suggèrent qu’il y a eu probablement plusieurs vagues d’immigration de l’Est de la Polynésie vers la Nouvelle-Zélande.

Installation

La Nouvelle-Zélande se révèle une terre très accueillante pour ses nouveaux habitants. À leur arrivée, les colons s'installent surtout près des littoraux, plutôt vers la côte Est, plus hospitalière. Les territoires intérieurs ne sont qu'explorés et servent de réserves de pierre pour la construction et les outils. Les colons introduisent deux espèces mammifères, le chien et le rat polynésien, et des espèces indigènes sont chassées, comme le phoque, beaucoup d'oiseaux et de poissons, qui fournissent les protéines essentielles aux repas. Le cas du moa est plus particulier, car ce grand oiseau inapte au vol est chassé à la fois pour sa nourriture, ses œufs, ses os et sans doute pour sa peau qui sert de vêtements. En quelques siècles à peine, l'espèce s'éteint[5]. L'arrivée des Maoris à également causé la disparition de l'Aigle géant de Haast[6].

Plusieurs plantes sont aussi introduites, comme le taro, l'igname ou le mûrier à papier, uniquement dans la moitié nord de l'île, au climat plus chaud. L'adaptation de la patate douce, elle aussi apportée lors de l'émigration, aux cycles climatiques tempérés annuels est un succès majeur, qui permet d'étendre les lieux d'établissement des Maoris[5].

Dans d'autres langues
Afrikaans: Maori
aragonés: Maorís
العربية: ماوري
asturianu: Maorís
azərbaycanca: Maorilər
беларуская: Маары
български: Маори
bosanski: Maori
català: Maoris
čeština: Maorové
Cymraeg: Maorïaid
dansk: Maorier
Deutsch: Māori
Ελληνικά: Μάορι
English: Māori people
Esperanto: Maorioj
español: Maorí
eesti: Maoorid
euskara: Maori
فارسی: مائوری
suomi: Maorit
Gaeilge: Māori
galego: Pobo maorí
客家語/Hak-kâ-ngî: Māori-ngìn
עברית: מאורים
हिन्दी: माओरी
hrvatski: Maori
magyar: Maorik
Հայերեն: Մաորիներ
Bahasa Indonesia: Suku Māori
íslenska: Maórar
italiano: Māori
日本語: マオリ
ქართული: მაორი
қазақша: Маори
한국어: 마오리족
Кыргызча: Маорилер
lietuvių: Maoriai
latviešu: Maori
Māori: Māori
മലയാളം: മാവോറി ജനത
монгол: Маори
मराठी: माओरी
Bahasa Melayu: Orang Maori
Nederlands: Maori (volk)
norsk nynorsk: Maoriar
norsk: Maorier
polski: Maorysi
پنجابی: ماوری لوک
português: Maoris
română: Māori
русский: Маори
саха тыла: Маори
sardu: Māoris
srpskohrvatski / српскохрватски: Maori
Simple English: Māori people
slovenčina: Maoriovia
slovenščina: Maori
shqip: Māori
српски / srpski: Маори
svenska: Maorier
தமிழ்: மாவோரி
Türkçe: Maoriler
українська: Маорі (народ)
Tiếng Việt: Người Māori
Zeêuws: Māori
中文: 毛利人
粵語: 毛利人